Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021, Oberstdorf, Lamparter
Emil Iversen (NOR) - Vianney Thibaut/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond : Emil Iversen a affronté la haine après son titre de champion du monde

Emil Iversen est champion du monde du 50 km des Mondiaux d’Oberstdorf. Après son couronnement, le Norvégien a été la cible des supporters russes.

Emil Iversen regrette ses déclaration de Lahti

Johannes Hoesflot Klæbo a remporté le 50 km des Mondiaux d’Oberstdorf, devant Emil Iversen. Mais c’est ce dernier qui, finalement, a été titré après la disqualification de son compatriote vainqueur, puni pour avoir bataillé de trop près avec le Russe Alexander Bolshunov.

« Le jour le plus difficile de ma carrière, », écrivait alors le roi déchu sur Instagram.

Troisième du jour, Bolshunov estimait quant à lui que ce n’était pas à Emil Iversen d’être couronné. Tout au long de la cérémonie officielle, il n’a donc pas mis sa médaille d’argent autour du cou et l’a gardé dans sa main.

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver, Oberstdorf 2021, Oberstdorf
Emil Iversen (NOR) – Modica/NordicFocus.

Quant au skieur de Meråker, sur la plus haute marche du podium planté en terre de Bavière, il a, lui, essuyé un flot de haine en provenance de Russie. « On m’a traité à la fois d’asthmatique et de pédophilie », raconte-t-il à nos confrères de Dagbladet. Il a aussi lu que c’était Harald V, actuel roi de Norvège depuis le 17 janvier 1991, qui avait acheté les courses.

Je peux me regarder sans problème dans la glace et je n’y vois pas une mauvaise personne.Emil Iversen, équipe de Norvège de ski de fond, à Dagbladet

Le fondeur scandinave n’est pas inquiet de la situation, même s’il admet ne pas trop aimé ce qu’il a lu : « Je peux me regarder sans problème dans la glace et je n’y vois pas une mauvaise personne », assure Emil Iversen qui regrette toutefois ses déclarations de Lahti (Finlande). Il avait maladroitement vanter la domination norvégienne sur les autres nations après le relais. En fait, il visait directement la Russie qui avait brillé en l’absence des Scandinaves restés chez eux à cause de la pandémie de coronavirus.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

« Je ne sais pas comment cela a été traduit en russe, mais comment aurions-nous réagi si un Russe avait dit qu’il urinait sur les Norvégiens ? », admet-il. C’est à Lahti que Bolshunov a agressé le Finlandais Joni Mäki.

Emil Iversen, Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Alexander Bolshunov (RSF), Emil Iversen (NOR), Simen Hegstad Krueger (NOR) – Modica/NordicFocus.

Emil Iversen n’oublie pas que tout cela reste du sport. « Je ne suis pas doué pour beaucoup de choses, mais personne ne peut m’enlever ce que je donne sur les skis. Cela me réconforte », ajoute-t-il.

Le jeune homme de 29 ans était rentré chez lui dès le lendemain du 50 km.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

6:27. A la fin du mois de mars, à quelques jours de la Reistadløpet et de l’Ylläs-Levi, dernière course de la saison, Théo Deswazière...