Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Oleksandr Lisohor, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Oleksandr Lisohor - Benedikte Johnsen / Lygna 2022

Ski de fond

Ski de fond : en Norvège, les jeunes skieurs ukrainiens inquiets pour leurs familles

Ils ont participé aux Mondiaux de ski de fond à Lygna, en Norvège. Depuis, ces jeunes skieurs ukrainiens sont réfugiés.

Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Ski de fond : treize jeunes athlètes ukrainiens réfugiés à Sjusjøen

A Sjusjøen (Norvège), ils sont treize athlètes ukrainiens, de 16 à 22 ans. La semaine dernière, ils participaient aux championnats du monde juniors/U23 à Lygna (Norvège). Ils ne peuvent pas retourner dans leur pays en guerre depuis l’invasion de la Russie le 24 février dernier. Avec les quatre membres de leur staff, ils sont logés dans la station de ski de Natrudstilen, à quelques kilomètres à l’est de Lillehammer. « Merci à la fédération norvégienne de ski et merci au peuple norvégien de nous avoir trouvé un endroit sûr », déclare Lada Nesterenko, l’entraîneur ukrainienne qui a rencontré nos confrères de la NRK.

Vitalii Kolupaiko, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Vitalii Kolupaiko – Jon Christen Bjone/Lygna 2022

Beaucoup d’athlètes sont originaires des villes de Kharkiv, où des troupes aéroportées russes ont débarqué selon les informations de ce mecredi, et Tchernihiv, zone frontalière avec la Russie et la Biélorussie.

En Scandinavie, ils sont en sécurité, mais ils ne sont pas épargnés par le drame qui se vit en Europe depuis sept jours. « Ecoutez et regardez ce qu’il se passe dans notre pays. Il est détruit, les villes sont détruites, les gens meurent et ça fait mal », interpelle la coach.

Nous contactons
nos familles
presque tout le temps.
Nous sommes inquiets
pour elles.Anastasiia Shabaldina, skieuse ukrainienne de 20 ans

« Nous pleurons ensemble et nous parlons tout le temps », raconte Anastasiia Shabaldina, jeune femme de vingt ans à VG. « Chaque jour, nous espérons de bonnes nouvelles. Nous contactons nos familles presque tout le temps. Plusieurs fois par jour. Nous sommes inquiets pour elles. C’est très difficile », ajoute-t-elle.

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique









Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Un entraîneur ukrainien lors des Mondiaux de Lygna – Jon Christen Bjone/Lygna 2022

Déjà lors des compétitions, ils étaient préoccupés. Un membre de l’équipe de France présent avait bien remarqué que la délégation avait la tête ailleurs qu’à décrocher des médailles.

« Ils sont bien sûr en contact avec leurs familles, mais c’est dur. Ils ne savent pas ce qu’il se passe vraiment. Ils veulent rentrer chez eux et retrouver les leurs », témoigne Brit Baldishol, de la fédération norvégienne de ski.

Autour de ces réfugiés, la solidarité s’organise. Plus de 40 500 euros ont déjà été récoltés. Les athlètes et leur staff voudraient que cet élan de générosité aillent au peuple ukrainien. « On ne peut pas dormir ou bien manger quand on ne sait pas si nos proches sont vivants ou non », conclut Lada Nesterenko.

Samedi, les Ukrainiens sont les invités d’honneur de ce qui aurait dû être une grande fête du ski norvégien à Holmenkollen.


Les sportifs ukrainiens dans la guerre


La guerre en Ukraine


Les cinq dernières infos

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique









Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, Julia Simon, biathlon 2023, nordic magazine, nordicmag, calendrier biathlon 2024, biathlon programme, coupe du monde biathlon 2024, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, Julia Simon, biathlon 2023, nordic magazine, nordicmag, calendrier biathlon 2024, biathlon programme, coupe du monde biathlon 2024, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, ski nordique, biathlon magazine
Gruyère, Ski de fond