Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond : en Suisse, Rafael Ratti remplace Torstein Drivenes

L’équipe d’entraîneurs en charge du ski de fond autour du chef entraîneur Bärti Mannhart et du chef de l’équipe Christian Flury attaquera la saison 2015/2016 sans grands changements. Rafael Ratti, jeune entraîneur suisse, remplace Torstein Drivenes.

Au niveau de la Coupe du monde, Ivan Hudac sera responsable du groupe d’entraînement 1 (GE 1) des coureurs de distance. Le groupe d’entraînement 2 des sprinteurs, qui travaille étroitement avec le GE 1, sera entraîné par Christian Flury et par Rafael Ratti qui vient d’être engagé. Cet Engadinois de 31 ans a lui-même été un fondeur actif au sein du cadre C, a décroché un Master en sport et travaillait jusqu’à présent comme entraîneur auprès de la Fédération de ski du Liechtenstein.

Le groupe d’entraînement 3 qui se concentre sur la Coupe continentale était jusqu’ici dirigé par le chef entraîneur Bärti Mannhart. Charles Pralong, qui travaillait la saison dernière dans le domaine de la relève et a terminé avec succès l’an passé un Master en sport d’élite, le soutiendra en tant que co-entraîneur.

Il n’y a pas de changements au niveau de la relève : Edi Zihlmann, chef de la relève, et Marco Isenschmid, entraîneur, restent responsables des plus jeunes athlètes de cadre.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Roger Wachs, Pascal Clement et Marco Mühlematter de l’équipe de techniciens seront davantage impliqués dans le travail d’entraîneur dans les différents groupes d’entraînement en particulier pendant les cours d’été. La coopération depuis le matériel jusqu’aux athlètes pourra ainsi être optimisée encore plus.

« Il nous tient à cœur de continuer à suivre le cap de l’année dernière. En vue des Jeux Olympiques de Pyeongchang en 2018, nous aimerions travailler dans le cadre d’une structure moderne. La responsabilité dans le domaine de l’élite a été confiée à des personnes expérimentées, et l’équipe est complétée par des jeunes entraîneurs bien formés. J’attends la prochaine saison avec impatience », déclare le chef de discipline Hippolyt Kempf qui est convaincu de la solution qui a été trouvée.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Lou Reynaud de se...

Ski de fond

Swiss-Ski vient de nommer Lars Broennimann comme chef du ski de fond. Scientifique du sport âgé de 38 ans, il succédera cet automne à...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, James Clugnet a accepté de revenir en longueur sur la situation du ski de fond britannique, lâché par UK Sport et...

Ski de fond

Pendant une semaine, Sjusjøen (Norvège) reçoit plus de 200 fondeurs juniors venus de vingt-quatre pays, dont la France.

Ski de fond

Coup de massue pour les fondeurs britanniques qui ont perdu la bourse de UK Sport. L'avenir s'annonce délicat pour James Clugnet, Andrew Musgrave et...

Rollerski

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour d'Igor Cuny, ancien spécialiste de ski-roues, de se...

Ski de fond

Le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo, toujours blessé, ne partira pas, le mois prochain, en stage d'altitude aux Etats-Unis.

Ski de fond

9:47. Alors que les équipes nationales de Norvège et de France, notamment, entament ce mercredi les compétitions du Blink Festival 2022 avec le Lysebotn...