Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, Rollerski
21.02.2019, Seefeld, Austria (AUT): Emil Iversen (NOR) - FIS nordic world ski championships, cross-country, training, Seefeld (AUT). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond : face au coronavirus, la Norvège plus que prudente

SKI DE FOND – Les fondeurs norvégiens ont repris l’entraînement. Le médecin de l’équipe nationale leur impose des règles drastiques afin de les protéger au maximum du coronavirus.

 

Ski de fond : un sport très exposé ?

En Norvège, on ne rigole pas avec les mesures barrières et de distanciation physique. Le coronavirus s’attaque aux poumons, organes très sollicités dans le ski de fond, et le médecin de l’équipe nationale entend ne prendre aucun risque. C’est en tout cas ce qu’il détaille, lundi, dans le quotidien régional norvégien publié à Trondheim, Adressa.

« Nous ne connaissons pas les conséquences de cette maladie à long terme », indique-t-il.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La règle des deux mètres

En conséquence, il a fixé les règles pour les entraînements de Johannes Hoesflot Klæbo, Therese Johaug… et les autres fondeurs. Ainsi, au lieu du mètre recommandé entre deux individus par les autorités, il a imposé deux mètres. Surtout pendant les séances intensives au cours desquels les athlètes ont tendance à se rapprocher. Sans parler du réflexe qu’ils ont de cracher. « L’augmentation du débit respiratoire lié à l’exercice stimule la muqueuse qui tapisse les bronches et lui fait produire plus de mucus bronchique, mécanisme de défense naturel contre les bactéries, les poussières et autres éléments présents dans l’air. Le premier réflexe est de cracher ce surplus de mucus lié à l’activité sportive », explique le directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes) à l’Insep, Jean-François Toussaint, sur Slate.fr.

« C’est pourquoi nous maintenons une plus grande distance entre eux », indique le docteur Oeystein Andersen.

 

Ce qu’il faudra faire en stage

Pour le stage qui a été programmé début juin à Lillehammer, il recommande que chaque participant prenne sa propre voiture, réside chez lui si cela est possible, ou en chambre simple. Il demande aussi à ce que chaque skieur prenne sa douche dans son logement et s’organise pour les repas.

Autre mesure : pas plus de cinq personnes par groupe, quand, dans le royaume scandinave, la barre a été fixée à vingt. « Le plus important maintenant, c’est que les athlètes puissent s’entraîner tout en prenant soin de leur santé », conclut le médecin.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Photo : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Ski nordique

14:00. Après l’élection de Fabien Saguez à la tête de la Fédération française de ski, le comité directeur du comité de ski du Mont-Blanc...

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

6:27. A la fin du mois de mars, à quelques jours de la Reistadløpet et de l’Ylläs-Levi, dernière course de la saison, Théo Deswazière...