Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Federico Pellegrino, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Federico Pellegrino (ITA) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond : Federico Pellegrino en mal d’inspiration

Federico Pellegrino est en plein doute. Après sa médaille d’argent à Pékin, il n’a pas encore réussi à se fixer un nouvel objectif.

Les doutes de Federico Pellegrino

Federico Pellegrino vit un étrange printemps. « Je suis dans une phase délicate, car je n’ai pas encore réussi à me concentrer sur un objectif », déclare le sprinteur italien de 32 ans à nos confrères de Fondo Italia.

Cet hiver, le skieur du Val d’Aoste a obtenu ce qu’il désirait. Aux JO de Pékin, il a décroché une médaille d’argent lors du sprint skate, derrière l’intouchable norvégien, Johannes Hoesflot Klæbo.

Johannes Hoesflot Klaebo, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Federico Pellegrino (ITA), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus.

Le chemin n’a pas été facile. « Jamais ça n’a été aussi dur que la saison dernière. A l’extérieur, j’ai toujours donné l’impression d’être concentré et de tout contrôler, mais j’avais cette posture pour que mon entourage ne perde pas confiance en moi », confie-t-il. Federico Pellegrino doutait. Il craignait avoir été trop ambitieux et ne plus pouvoir de nouveau prendre place sur un podium olympique. C’est pour se donner toutes les chances d’y parvenir qu’il avait voulu travailler avec l’Allemand Markus Cramer.

Le 7 février dernier, la veille de disputer la course tant espérée sur la piste de Zhangjiakou, il raconte avoir totalement perdu confiance en lui. C’est son épouse qui l’a rattrapé par le col. « En cela Greta [Laurent] a été très importante. Elle m’a parlé, m’a secoué, soutenu et encouragé, elle m’a rappelé tous les sacrifices consentis à partir du printemps, les seulement 58 nuits que j’avais passé à la maison et les 900 heures d’entraînement », raconte-t-il. Elle lui a dit que c’était le Jour J et qu’il fallait qu’il donne le meilleur de lui-même. « À ce moment-là, quelque chose a changé, j’ai commencé à construire la course du lendemain », se rappelle-t-il. On connaît la suite.

Il faut que je sois
capable de me stimuler,
de me fixer un autre
objectif que les sprints.Federico Pellegrino

Federico Pellegrino obtenu « le résultat qu'[il avait] toujours voulu ». La boucle était bouclée. D’où son errance actuelle que la perspective de vivre les Jeux à domicile en 2026 ne parvient pas à contrecarrer. « Il faut que je sois capable de me stimuler, de me fixer un objectif autre que les sprints », martèle-t-il. Et aussitôt de préciser, pour éviter toute ambiguïté : « Soyons clairs, cela ne veut pas dire que je ne participerai plus aux courses de sprint, mais pour le moment, je n’ai pas envie de me fixer un nouvel objectif important dans ce domaine. »

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Federico Pellegrino, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Federico Pellegrino (ITA) – Thibaut/NordicFocus.

Avec une nouvelle distance fixée à 10 km (au lieu de 15 km) pour les hommes, l’athlète distingue peut-être une lumière au bout du tunnel. Le nouveau système d’attribution des points concocté par la Fédération internationale de ski lui plaît également.

C’est dans cet état esprit que Federico Pellegrino, qui se verrait donc bien jongler entre sprint, distance, général et médaille aux Mondiaux de Planica, prépare la prochaine saison. Une reprise qui n’a d’ailleurs pas été facile : « Au printemps j’ai pris la pause la plus longue de ma carrière, cinq semaines sans entraînement, où j’ai pris cinq kilos entre les vacances et mon voyage de noces ». 

Markus Cramer, l’ex-entraîneur des Russes, s’occupe toujours de lui. Il est devenu le coach des Transalpins. « Pour l’Italie, ce sera un changement de méthodologie. Cette fois, une ligne vraiment nouvelle a été choisie, très différente de celles des dix-quinze dernières années. Cependant, je tiens à souligner que Markus n’a pas non plus de baguette magique, alors ne nous attendons pas à des résultats immédiats », prévient le fondeur. 


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.

Ski de fond

10:23. Dimanche, en rentrant du Blink Festival lors duquel il a notamment terminé troisième de la montée du Lysebotn, le fondeur andorran Irineu Esteve...

Ski de fond

Blessé à la cheville l'été dernier, Jules Chappaz passe, cette fois-ci, une préparation sans pépins physiques. L'occasion pour le Cluse de se construire avant...