Ski de fond : Filip Andersson, premier fondeur suédois ouvertement gay

Filip Andersson, ski de fond
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Le 30 juin dernier, Filip Andersson, Suédois d’origine Colombienne de 18 ans, faisait son coming out sur son compte Instagram. Une première pour un fondeur sujet du roi Charles XVI Gustave. 

 

Ski de fond : Filip Andersson, pionnier de la cause gay dans le ski de fond suédois

Filip Andersson est un pionnier. En dévoilant son homosexualité le 30 juin dernier, le fondeur suédois d’origine colombienne de 18 ans a ouvert une brèche. « L’amour est plus fort que tout. Aujourd’hui, je choisis de vous dire que j’aime les gars, c’est une idée que j’ai acceptée récemment. Jamais auparavant je ne me suis senti aussi vivant. Vive la vie ! » écrivait sur son compte Instagram celui qui avait été ouvreur de la coupe du monde de Falun au mois de février.

« J’ai réalisé assez rapidement que ce n’est pas quelque chose que je voulais garder secret, parce que l’amour est quelque chose dont je dois être fier. J’en ai parlé à des amis et à ma famille et j’ai choisi de le dévoiler sur les réseaux sociaux », révèle-t-il dans les colonnes de SportExpressen. Aujourd’hui, Filip Andersson est le seul fondeur suédois ouvertement gay, « une situation qui en dit long » selon le jeune homme qui est en dernière année au lycée de ski de Falun : « Il doit y avoir une sorte de culture du silence », regrette-t-il. Il explique également n’avoir pas reçu pour le moment de commentaires négatifs, « et cela vaut la peine d’être mentionné », mais plutôt une « boule d’amour ».

 

 

Soutenu par les stars de l’équipe nationale suédoise

Une boule d’amour qui s’est répandue jusqu’à Torsby où les journalistes de SportExpressen ont interrogé les fondeuses de l’équipe nationale, alors en stage estival, sur le coming out de leur jeune compatriote. « J’espère qu’il pourra devenir un modèle pour les autres, cela peut ouvrir la porte à d’autres homosexuels », songe Frida Karlsson. Charlotte Kalla, elle, juge que cet événement est « positif ». Reste à savoir si, vraiment, une brèche s’est ouverte dans le monde du ski nordique suédois.

 

 

Photo : Instagram Filip Andersson. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.