Ski de fond : fin de course pour Coraline Hugue

Ski nordique, JO, Pyeongchang 2018, sport, ski, Jo 2018, Hiver, Jeux olympique, Jo d hiver, Montagne, Nordic mag, Thomas Hugue
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Coraline Thomas-Hugue a annoncé, mardi soir, la fin de carrière d’athlète de haut niveau.

 

Nous l’avions interviewée à son retour sur les courses, il y a quelques jours seulement. Coraline Thomas-Hugue avait quitté les pistes de ski de fond l’hiver dernier. La faute à une rupture des ligaments croisés antérieurs. Celle qui a longtemps défendu les couleurs de la France aux côtés d’Anouk Faivre-Picon et Aurore Jean a été opérée, puis elle a suivi une longue rééducation.

Depuis quelques semaines, elle était de retour sur les skis. Et elle a même déjà participé à des courses populaires ou encore, dimanche dernier, au championnat de France des clubs, aux Fourgs, dans le Doubs.

Nous l’avions interrogée sur son avenir, elle avait répondu : « Joker ! Honnêtement, je n’ai pas encore pris de décision concernant mon avenir. Je préfère attendre la fin de saison avant de me prononcer. Je dois faire le point sur tout. » Nous étions le 13 mars.

 

« J’arrête ma carrière »

Mardi soir, Coraline Thomas-Hugue a publié un long message sur sa page Facebook. « Je vous annonce que j’arrête ma carrière de sportive de haut niveau et quitte ainsi le circuit international du fond spécial », écrit-elle.

Le temps pour la jeune maman d’un petit Lucas de trois ans de dresser le bilan après 18 années passées au sein de l’équipe de France : « c’est le moment pour moi de changer de cap pour un temps… Je coupe ainsi mes efforts à 35 ans !…Rester toujours au top, honorer l’équipe de France, représenter mon pays sur les coupes du monde et les grands championnats a été une aventure formidable et j’ai fait de mon mieux … Une vie particulière, avec des hauts et des bas, et des expériences inoubliables ! »

 

L’heure du bilan

Elle a fait le calcul : deux Olympiades (Sochi en 2014 et Pyeongchang en 2018), trois championnats du monde de la discipline, cinq Tours de ski et 126 départs en coupe du monde. « Je sors du circuit FIS avec une médaille d’argent aux mondiaux « espoirs », avec de nombreux podiums en coupes continentales dont la coupe en 2004. La Marseillaise a retenti de nombreuses fois pour mes nombreux titres de championne du monde militaire seule ou bien accompagnée (en équipe) avec l’armée de champions », ajoute-t-elle.

Coraline Thomas-Hugue n’en a pas pour autant terminé avec le ski de fond. Elle l’assure : « Ainsi s’achève cette mi-carrière mais, rassurez-vous, je vais pouvoir, souffler un peu, rebondir ensuite pour d’autres sports, d’autres aventures et challenges parce que le ski et le sport est loin d’être fini pour moi. »

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency/Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.