Ski de fond | Fluor : l’heure est au bras de fer

Holmenkollen
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – La Norvège met la pression sur la fédération internationale de ski. Comme l’Allemagne, elle militerait, si l’on en croit TV2, pour un report de l’interdiction du fart fluoré.

 

L’heure est au bras de fer. Après l’Allemagne, la Norvège pourrait boycotter la coupe du monde de ski de fond si la Fédération internationale de ski maintenait l’interdiction du fart fluoré dès la prochaine saison. C’est-à-dire dans moins de deux mois. C’est en tout cas ce qu’affirme la chaîne de télévision TV2.

La plupart des nations approuvent cette mesure qui protège à la fois l’environnement et les personnels. C’est le calendrier qui est contesté. La raison évoquée est simple : à ce jour, il n’existe aucun système de contrôle fiable. « La situation est chaotique », affirme l’entraîneur de l’équipe nationale de Norvège, Eirik Myhr Nossum.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Même son cloche du côté des skieurs. Eux estiment qu’un concurrent qui ne respectera pas le nouveau règlement sera fortement avantagé. Ne pas pouvoir le prendre la main au panier est inconcevable. « Si le sport n’est pas juste, il ne sert à rien de le pratiquer », tranche Hans Christer Holund. La FIS s’est donné quelques jours avant de prendre position.

Rappelons que l’appareil destiné à détecter la présence éventuelle de fluor sous les skis qui devait être présenté les 23 et 24 septembre ne l’a finalement pas été. C’est la société allemande Kompass, en lien avec l’Institut Fraunhofer de Munich, qui est en train de le mettre au point.

 

Photo : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.