Ski de fond : Fossli s’exprime après son arrêt cardiaque

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – L’athlète norvégien a été victime d’un arrêt cardiaque il y a un mois. « Je ne me souviens de rien », dit-il. Aujourd’hui, il savoure simplement le fait d’être encore en vie.

 

Comment va Sondre Turvoll Fossli ? Le 12 août, le sprinteur de 26 ans s’est fait très peur. Alors qu’il était au volant de sa voiture avec sa compagne, il a été victime d’un arrêt cardiaque. Il a pu être réanimé et transporté rapidement à l’hôpital d’Oslo.

Dans un entretien accordé à la Fédération norvégienne de ski, il raconte avoir oublié ce qu’il s’était passé. « Je me souviens seulement de m’être levé le matin pour prendre la voiture, énumère-t-il. Je ne me souviens de rien d’autre ce jour-là. »

Il n’a pu reconstituer le fil des événements qu’à travers le récit des témoins. « On m’a dit qu’Henriette avait appelé les secours dès que c’est arrivé. Alors on m’a sorti de la voiture et deux personnes se sont immédiatement arrêtées pour aider. L’un d’eux a dit que je ne respirais pas et Henriette s’est mise à crier. Un cycliste l’a entendu et s’est précipité immédiatement vers moi pour faire un massage cardiaque. Je dois les remercier » .

En fait, l’athlète a cessé de respirer durant dix minutes.

 

« Je suis juste heureux d’être en vie »

Sondre Turvoll Fossli est resté dix jours à l’hôpital. Il a ensuite subi une batterie de tests pour comprendre l’origine de son arrêt cardiaque. Pour le moment, il ignore ce que l’avenir lui réserve et s’il reviendra un jour se frotter à ses anciens adversaires sur une coupe du monde. Mais il ne se montre guère optimiste :  «Je ne pourrai probablement plus courir et c’est assez énervant. Mais après ce qu’il s’est passé, je suis juste heureux d’être en vie. J’essaie de profiter de chaque jour et de voir la vie du bon côté » .

 

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.