Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, ski nordique, saut à ski, saut spécial, tremplins, ski, hiver, coupe du monde, jeux olympiques, coupe de France, neige
23.11.2017, Ruka, Finland, (FIN): SONDRE Turvoll Fossli (NOR) - FIS world cup cross-country, photoshooting, Ruka (FIN). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski nordique

Ski de fond : Fossli s’exprime après son arrêt cardiaque

SKI DE FOND – L’athlète norvégien a été victime d’un arrêt cardiaque il y a un mois. « Je ne me souviens de rien », dit-il. Aujourd’hui, il savoure simplement le fait d’être encore en vie.

 

Comment va Sondre Turvoll Fossli ? Le 12 août, le sprinteur de 26 ans s’est fait très peur. Alors qu’il était au volant de sa voiture avec sa compagne, il a été victime d’un arrêt cardiaque. Il a pu être réanimé et transporté rapidement à l’hôpital d’Oslo.

Dans un entretien accordé à la Fédération norvégienne de ski, il raconte avoir oublié ce qu’il s’était passé. « Je me souviens seulement de m’être levé le matin pour prendre la voiture, énumère-t-il. Je ne me souviens de rien d’autre ce jour-là. »

Il n’a pu reconstituer le fil des événements qu’à travers le récit des témoins. « On m’a dit qu’Henriette avait appelé les secours dès que c’est arrivé. Alors on m’a sorti de la voiture et deux personnes se sont immédiatement arrêtées pour aider. L’un d’eux a dit que je ne respirais pas et Henriette s’est mise à crier. Un cycliste l’a entendu et s’est précipité immédiatement vers moi pour faire un massage cardiaque. Je dois les remercier » .

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

En fait, l’athlète a cessé de respirer durant dix minutes.

 

« Je suis juste heureux d’être en vie »

Sondre Turvoll Fossli est resté dix jours à l’hôpital. Il a ensuite subi une batterie de tests pour comprendre l’origine de son arrêt cardiaque. Pour le moment, il ignore ce que l’avenir lui réserve et s’il reviendra un jour se frotter à ses anciens adversaires sur une coupe du monde. Mais il ne se montre guère optimiste :  «Je ne pourrai probablement plus courir et c’est assez énervant. Mais après ce qu’il s’est passé, je suis juste heureux d’être en vie. J’essaie de profiter de chaque jour et de voir la vie du bon côté » .

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

Photo : Nordic Focus

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

18:40. À 22 ans, la fondeuse du Team Nordic Panthers, Marie Saillet, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi. La jeune femme...

Ski nordique

Ce mercredi et ce jeudi a eu lieu le 53e Congrès de la FIS. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est...

Ski nordique

Dans quelques jours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris va accueillir l'équipe de France militaire de ski.

Ski de fond

07:29. Mercredi, la Fédération internationale de ski a attribué l’organisation des championnats du monde de ski nordique de 2027 à Falun. La ville suédoise...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...

Ski de fond

Alors que le sujet sur les mêmes distances entre hommes et femmes font beaucoup de bruit, un autre dossier fait également débat : la...

Ski de fond

Malgré les fortes pressions autour de cette question épineuse de la participation des Russes et Biélorusses à la prochaine coupe du monde, la FIS...

Ski de fond

L'ancien fondeur de haut niveau suédois, Rickard Noberius, va désormais officier en tant que médecin de l'équipe nationale de ski de fond.