Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Ski de fond | Hugo Lapalus : «C’est top, mais c’est une course»

SKI DE FOND – Dimanche, Hugo Lapalus a remporté l’individuel skate de l’OPA de Pokljuka. Entretien avec le fondeur cluse qui va participer à l’étape de coupe du monde à Davos.

 

L’OPA Cup a débuté ce week-end à Pokljuka. Au programme, un sprint et un individuel skate que le Cluse Hugo Lapalus a remporté à la bagarre avec un autre Français, Renaud Jay.

 

  • Une victoire lors de la première distance de l’hiver en OPA Cup : il y a pire pour commencer l’hiver, non ?

Ah oui en effet ! Il y a pire pour commencer. Je suis super content ! J’avais à cœur de bien faire, je ne savais pas trop où placer le curseur de résultats en ce début de saison mais je voulais jouer devant. Et c’est chose faite ! C’est top, mais c’est une course. La saison vient à peine de commencer et il y a encore tout à faire.

  • Comment s’est déroulée votre course ?

Je suis parti sur un bon tempo, je ne voulais pas jouer trop loin dans les inters. J’avais des bonnes sensations sur les deux premiers tours, un peu de mal sur les deux du milieu et c’est bien revenu sur la fin. J’ai longtemp été à dix secondes de la tête, je m’accrochai pour essayer de revenir et grappiller ces dix secondes. J’ai rien lâché et ça l’a fait. Je suis vraiment content.

  • La première place, vous l’avez définitivement assurée sur la fin. Vous aviez auparavant un sérieux adversaire en la personne de Renaud Jay qui menait au chronomètre.
Oui, c’est vrai ! Ça s’est fait dans le dernier tour et demi ! Renaud était vraiment costaud, il a imprimé un gros tempo, c’était serré tout le long ! J’ai vraiment essayer d’y croire jusqu’au bout. Je n’étais concentré que sur ça. Je suis content que sa se termine bien. J’aurais aimé partager ce podium avec lui car c’était vraiment une belle bagarre.

 
 

Cela rassure sur le travail fait cet été, mais la saison va être longue.

 
 

  • Cette première étape en Slovénie a d’ailleurs montré la forte densité qui existe dans le camp français. Avez-vous besoin de cette émulation pour progresser ?

C’est sûr que l’émulation en équipe de France est vraiment importante et elle tire tout le monde vers le haut. Entre les mecs qui ont été sur la coupe du monde comme Renaud et lesceux comme Jules Chappaz qui sortent d’une grosse saison, le niveau est vraiment élevé et cela pousse tout le monde a mieux faire. On veut tous performer ensemble et, pour cela, tout le monde se surpasse. Ça tire vraiment le groupe vers le haut et ça, c’est trop top ! Il a vraiment une top ambiance.

  • Diriez-vous que ce que vous avez ressenti ce week-end a validé votre travail de préparation ?
Je vais pas tirer de conclusion aussi vite. C’est sûr que ça rassure sur le travail fait cet été, mais la saison va être longue. Alors, il faut attendre de voir. Je ferai un bilan à la fin, mais c’est certain que c’est plutôt encouragent. Je suis satisfait de mon été malgré un petit problème au dos en octobre et un un petit problème au genou maintenant que je vais essayer de vite régler. Je suis content que ça commence comme ça. Le travail a été fait j’ai essayé de le faire au mieux. Maintenant, comme je vous le disais, je tirerai des conclusions sur mon travail estival à la fin de la saison !
  • Du coup, c’est quoi la suite pour vous ?
Ça sera normalement Arvieux avec la première coupe de France. Faire une course en classique notamment pour préparer au mieux Saint-Ulrich où se déroulera la deuxième étape de coupe d’Europe. On va prendre les week-ends un par un. Je veux pas mettre la charrue avant les boeufs.
  • Et quels objectifs nourrissez-vous pour cette saison ?

Mais ça se mange pas un objectif ?🤔 LOL. Plus sérieusement, j’ai plusieurs objectifs : j’aimerais déjà me qualifier pour les championnats du monde U23. C’est le gros objectif, avec notamment un beau relais mixte. J’aimerais aussi jouer le classement général de la coupe d’Europe. Et, enfin, j’aimerais monter sur une ou deux coupe du monde, mais vraiment pour le bonus ! Je veux vraiment me concentrer sur la coupe d’Europe. Ah oui…  et aussi les France des clubs, sûrement le plus important de l’année !
 
Photo : Nordic Focus

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Après des Mondiaux catastrophiques, la Suédoise Linn Svahn entend ne pas rater les prochaines grandes échéances, à commencer par les Jeux olympiques de Pékin.

Ski de fond

L'eD System Bauer Team s'arrête après sept années d'existence. L'équipe managée par la légende tchèque Lukas Bauer aura marqué l'histoire de la Visma Ski...

Ski de fond

10:51. « Ce n’était pas une décision facile, mais j’ai senti qu’il était maintenant temps de tourner une nouvelle page de ma vie. » C’est...

Ski de fond

La fondeuse autrichienne Teresa Stadlober doit participer à trois stages de l'équipe russe.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

Si les leaders du Lager 157 Ski Team resteront les mêmes la saison prochaine, énormément de changements sont à signaler au sein de l'équipe...

Ski de fond

9:20. Tom Mancini passe du bleu de Salomon au jaune de Fischer ! Ce dimanche soir, le fondeur du Revard (Savoie) a effectivement annoncé...

Ski de fond

Il n'y a pas que dans le football ou le cyclisme qu'a lieu un mercato. La Visma Ski Classics voit aussi les fondeurs passer...