Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Hugo Lapalus, Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Hugo Lapalus (FRA), Jules Lapierre (FRA) - Thibaut/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond : Hugo Lapalus et Jules Lapierre reviennent sur leur relais terminé au pied du podium

Au pied du podium du relais masculin des Mondiaux de Planica (Slovénie), les quatre fondeurs tricolores n’ont pas réussi à conserver leur médaille. Hugo Lapalus et Jules Lapierre racontent cette désillusion au micro de Nordic Magazine.

Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Ski de fond : beaucoup de déception chez les Français

Défaits au bout d’une dernière ligne droite irrespirable, les relayeurs français ont laissé filer la médaille qu’ils avaient pris l’habitude de conquérir sur des grands évènements. Quatrièmes du relais masculin des championnats du monde de ski de fond de Planica (Slovénie), Hugo Lapalus et Jules Lapierre sont revenus sur cette cruelle épreuve pour Nordic Magazine.

Jules Lapierre a tenté jusqu’au bout

« C’est une belle course d’ensemble quand même mais nous n’avions pas trop envisagé ce scénario. On pensait que les Suédois allaient skier et faire la course et notamment [William] Poromaa. Mais il n’a pas skié et fait ce qu’on avait imaginé. Clément [Parisse] ne voulait pas prendre les devants car il savait qu’il n’était pas le meilleur et que Poromaa pouvait le lâcher à la fin. Les Allemands et les Canadiens en ont donc profité pour revenir. Une fois ce petit groupe formé, c’était trop tard. »

Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jules Lapierre (FRA) – Modica/NordicFocus

« J’étais dans les skis et c’était compliqué de les lâcher. J’ai tout tenté. J’ai mis une grosse et longue attaque à la fin pour essayer de me débarrasser de tout le monde. [Friedrich] Moch est le meilleur des Allemands et il est toujours dans le top 10 des courses en skate et c’était donc compliqué de le décramponner. Il était dans mes skis et il avait cet avantage psychologique de voir qu’il pouvait me tenir. Cela m’a mis un petit coup quand il est passé devant. Je ne l’ai pas lâché mais cela n’a pas suffi pour le gratter sur la ligne. »

« C’est comme ça, cela s’est passé comme ça et on apprend »Jules Lapierre à Nordic Magazine

« J’avais une belle forme et cela m’a permis de décrocher le Suédois et le Canadien. Heureusement car je n’avais pas d’intérêt à ce que ça arrive au sprint. Les coachs m’ont mis à cette place car l’idée était vraiment de faire craquer les autres avant. Je n’ai pas de regrets là-dessus car j’ai tout fait pour. Si l’Allemand n’était pas rentré avant, cela aurait été compliqué pour Moch de revenir après. Mais c’est comme ça, cela s’est passé comme ça et on apprend. »

« Nous avons montré que nous étions là quand même. C’était souvent nous qui prenions les initiatives. J’étais assez déçu que Moch ne prenne pas plus d’initiatives pour tenter de jouer la médaille d’argent. Avec deux bons skieurs qui se relaient, cela pouvait éventuellement revenir sur lui. Au moins, nous aurions essayé. J’ai trouvé cela dommage mais il ne voulait pas s’user et misait sur le bronze. Je me suis dit que si je skiais seul en emmenant tout le monde, ils allaient me passer à la fin. »

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Richard Jouve, Hugo Lapalus, Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Richard Jouve (FRA) – Modica/NordicFocus

Hugo Lapalus : « Je pense que nous avons tous réalisé de très beaux relais »

« Pour ma part, je suis dans le match. Je n’ai pas sorti la course de l’année, j’en ai déjà fait des mieux. Je suis un peu déçu de ne pas avoir pu suivre Iivo [Niskanen]. Je pense qu’il a retrouvé un niveau en classique où il est le meilleur. Je me demandais s’il allait pouvoir le faire et il l’a très bien fait. Cela nous aurais mis dans de meilleures dispositions pour la suite si je l’avais accroché mais c’est le jeu. Quand nous avons écarté l’Allemagne, le but était de lâcher la Suède. Sauf que [Jens] Burman était au rendez-vous aujourd’hui et il a fait un gros relais. Nous avons vraiment tout essayé. C’est une semaine où il est difficile de faire des écarts même si les bosses sont longues. Il me manquait encore un peu de raideur pour pouvoir vraiment faire la différence. C’est dommage mais c’est aussi le jeu. »

Hugo Lapalus, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Antoine Cyr (CAN), Jonas Baumann (SUI), Jens Burman (SWE), Hugo Lapalus (FRA) – Modica/NordicFocus

« Nous avions imaginé plusieurs scénarios et c’est un autre qui s’est déroulé. C’est décevant de la part des autres équipes car sur tous les relais, c’est nous qui faisions la course. Malheureusement, cela ne paie pas alors qu’on se retrouve avec les Suédois qui ont une très belle équipe et qui ne font rien. Nous sommes des prétendants à la médaille donc c’est normal que les autres nations fassent en fonction de nous et que l’on travaille mais des équipes l’étaient aussi et ne l’ont pas fait. L’Allemagne a très bien joué aussi en restant au contact tout le long. C’était cette règle pour nous pendant des années et à la fin [Friedrich] Moch a fait ce qu’il fallait et un super sprint. »

« Cela ne sourit pas et c’est encore plus terrible pour nous car on savait qu’on avait les moyens de faire quelque chose »Hugo Lapalus à Nordic Magazine

« Cela ne sourit pas et c’est encore plus terrible pour nous car on savait qu’on avait les moyens de faire quelque chose de beau aujourd’hui. Si l’un de nous passait au travers et que l’on se retrouvait loin, la course était faite. Mais là, ce n’était pas le cas. Je pense que nous avons tous réalisé de très beaux relais. Pour autant, nous ne sommes pas récompensés car nous avons été les seuls à mettre les cartouches et personne n’a joué le jeu. On va tout faire pour revenir dans deux ans et récupérer ce qui nous appartient [Rires] ! »

« Nous étions les quatre à être dans le match pour figurer parmi les trois meilleures nations. Si cela se jouait au mérite, je pense qu’elle était pour nous cette médaille mais cela ne passe pas comme ça dans le ski et on le sait très bien. C’est frustrant aujourd’hui car nous faisons le travail et nous ne sommes pas récompensés de ce que l’on a fourni. C’est dommage car c’était un peu une tradition de ramener une médaille sur un relais. On recommence à zéro et c’est ce qui rendra la prochaine plus belle ! »

Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jules Lapierre (FRA) – Thibaut/NordicFocus

A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, Gaspard Rousset revient sur son hiver terminé avec le dossard jaune de leader de la coupe de France de ski de...

Ski de fond

Ce dimanche, sous le soleil de La Clusaz (Haute-Savoie), ce sont Rémi Bourdin et Léna Quintin qui ont remporté la deuxième édition de la...

Ski de fond

12:40. Ce dimanche matin, la manche qualificative de la Boarder Line, course de ski de fond atypique organisée en cette fin d’hiver au Crêt...

Ski de fond

11:11. La fondeuse suédoise Louise Lindstroem, à presque vingt-quatre ans, donne une nouvelle orientation à sa carrière. Multiple médaillée mondial dans les jeunes catégories,...

Ski de fond

Découvrez la liste de départ complète de la Boarder Line 2024 de La Clusaz (Haute-Savoie), course déjantée de ski de fond organisée ce dimanche...

Ski de fond

Découvrez le palmarès complet de la Ski Classics 2023/2024, le circuit professionnel de ski de fond longue distance.

Ski de fond

Au-dessus du lot, la Norvégienne Emilie Fleten remporte ce samedi la Janteloppet, ultime levée de la Ski Classics 2023/2024.