Ski de fond : ils arrêtent leur carrière

Ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Russie

SKI DE FOND – Après Harvey, Duvillard et Thomas-Hugue, c’est au tour de Nikita Kriukov de mettre un terme à sa carrière internationale.

 

Le fondeur  Nikita Kriukov, 33 ans, vient d’annoncer qu’il mettait un terme à sa carrière. A jamais, il restera comme le premier Russe à remporter le titre olympique en sprint lors des Jeux olympiques de 2010 à Vancouver devant son coéquipier Alexander Panzhinskiy et le Norvégien Petter Northug. Il a aussi décroché une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Sochi, en 2010, dans le sprint par équipes.

Son palmarès comprend trois titres de champion du monde. Point d’orgue, les Mondiaux dans le Val di Fiemme, en 2013 : il réussit le doublé sprint classique-sprint par équipes.

Ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Russie

Alex Harvey (CAN) – Modica/NordicFocus. 

Nikita Kriukov n’est pas le seul skieur à tourner la page. Il y a bien sûr le Canadien Alex Harvey (lire notre article), mais aussi l’Autrichien Luis Stadlober, que l’on a vu aux JO de Pyeongchang. Il a récemment témoigné dans les médias en page « faits divers ». Lors du coup de filet de la police à Seefeld, il logeait dans la chambre voisine de Dominik Baldauf et Max Hauke, interpelés pour dopage. « Je n’avais jamais entendu parler de rien, je n’ai jamais eu le moindre contact avec quelqu’un qui m’aurait proposé quoi que ce soit en ce sens. Je n’ai rien à faire avec ces deux mecs de merde », témoignait le sextuple champion d’Autriche dans les colonnes de notre confrère suisse 24 heures.

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Luis Stadlober (au centre) – OSV

 

Dans le camp français, c’est Robin Duvillard qui en a fini avec le sport de haut niveau. Il a quitté l’équipe de France où il officiait depuis dix-huit ans. Il a officialisé la nouvelle après le 50 km d’Oslo.

 

Longue liste chez les dames

Chez les dames, la liste est également garnie. On y trouve Virginia De Martin Topranin, Stefanie Boehler, Elisabeth Schicho, Barbara Jezersek, Giulia Stuerz, l’Américaine Ida Sargent ou encore la sprinteuse allemande Sandra Ringwald.

Citons aussi Natalia Matveeva qui a défrayé la chronique pour avoir fait l’objet d’un contrôle antidopage positif à l’EPO en janvier 2009, tout comme Evgenia Shapovalova, bannie à vie de toute compétition olympique.

La Française Coraline Thomas-Hugue va aussi ranger ses skis.

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.