Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Maja Dahlqvist, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Maja Dahlqvist (SWE) - Barbieri/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond | « J’avais des attentes très élevées et il m’a manqué cette victoire » : Maja Dahlqvist revient sur sa saison 2022/2023

Vainqueure sortante du petit globe de cristal du sprint, Maja Dahlqvist tentera de le conserver une nouvelle fois l’hiver prochain.


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Ski de fond : un petit globe du sprint à conserver pour Maja Dahlqvist

De retour au sein de l’équipe nationale suédoise de ski de fond, Maja Dahlqvist s’est entraînée ces dernières semaines avec ses coéquipières Linn Svahn et Frida Karlsson au col de Lavazè (Italie). Un stage en altitude dans la station transalpine où nos confrères de Fondo Italia se sont entretenus avec la vainqueure sortante du petit globe de cristal du sprint.

Maja Dahlqvist, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Maja Dahlqvist (SWE) – Barbieri/NordicFocus

Alors qu’elle a débuté sa préparation estivale plus tôt que certaines de ses compatriotes, la fondeuse de 29 ans avance sereinement dans son travail : « Jusqu’à maintenant, c’est un excellent été pour moi par rapport à celui d’après les Jeux olympiques. La saison dernière, j’étais vraiment fatiguée mentalement entre la Covid-19 et les attentes que j’avais pour les Jeux. Ce printemps, j’ai senti que je devais me mettre au travail très tôt. Tout se passe comme je le veux », indique-t-elle.

« C’est important d’être tous ensemble »

Après une année passée en dehors des groupes nationaux, la Scandinave a retrouvé cet été sa sélection. Un retour dans le système fédéral primordial pour elle. « L’an dernier, nous n’avions pas accès à beaucoup de choses en étant en dehors de l’équipe nationale. Mon objectif a toujours été de faire partie de l’équipe nationale. Nous avons remporté quatorze médailles aux Mondiaux de Planica, nous sommes une équipe très forte et c’est important d’être tous ensemble car cela nous permet d’être dans un bon environnement pour nous entraîner », explique Maja Dahlqvist.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Emma Ribom (SWE), Ebba Andersson (SWE), Frida Karlsson (SWE), Maja Dahlqvist (SWE) – Modica/NordicFocus

Moyennement satisfaite de sa dernière saison, pourtant clôturée sur le gain du classement général du sprint, Maja Dahlqvist avait placé la barre très haute dès l’automne. « Le premier sentiment que j’ai eu est que je n’avais pas fait une aussi bonne saison que ce que j’espérais. Mais, au final, j’ai tout de même décroché six podiums en coupe du monde, une médaille mondiale en individuel et une médaille de bronze sur le relais féminin, admet-elle. J’avais des attentes très élevées et il m’a manqué cette victoire. C’est une petite déception pour moi mais c’était quand même une bonne saison. »

Une épisode polémique en fin de saison

Mais, pour décrocher ce petit globe de cristal de la spécialité, la Suédoise a été bien aidée par ses amies et notamment Moa Ilar qui l’avait laissé se qualifier à sa place sur les quarts de finale du sprint classique de Lahti (Finlande).

Une scène qui avait fait polémique notamment chez leurs rivales norvégiennes : « Je trouve cela étrange que Moa [Ilar] ait été disqualifiée. Nous pouvons agir en équipe quand nous sommes en course. Quand on choisit nos quarts de finale sur le sprint, il y a toujours une stratégie derrière. Ce jour-là, nous avions une tactique et les autres n’ont pas vraiment su quoi faire. Ce n’est pas la première fois que cela arrivait. Nous n’avons rien fait de mal. Je ne lui ai rien dit. Elle l’a fait pour moi et c’était sa décision. Cela prouve que nous sommes une équipe forte et soudée », estime-t-elle.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic






Maja Dahlqvist, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Maja Dahlqvist (SWE) – Modica/NordicFocus

Habituées à truster la première place du podium depuis de nombreuses années en sprint, les coéquipières de Maja Dahlqvist sont cette fois-ci tombées sur une Kristine Stavaas Skistad indéboulonnable en fin de saison : « Elle a été très forte en gagnant les cinq dernières courses, se rappelle-t-elle. Je pense que c’est quelque chose de positif pour nous car nous voulons maintenant récupérer cette première place. Ce qu’elle a fait est impressionnant et elle avait pas mal de tracés adaptés à ses caractéristiques. C’est une bonne motivation pour nous. »

A bientôt 30 ans, la native de Borlänge (Suède) attend avec impatience le prochain hiver qui pourrait être un tournant de sa carrière. « J’ai 29 ans et j’attends la prochaine saison avec une attention toute particulière. Il n’y a pas de Mondiaux ou de Jeux olympiques donc peut importe si tu es à ton meilleur niveau en novembre ou en février, avoue-t-elle. Il y a beaucoup de courses et j’ai quelques doutes : je ne sais pas encore si je veux me concentrer uniquement sur le classement général ou si je veux réussir en sprint. »


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Le ski nordique a rendez-vous à Lahti, en Finlande, pour des Mondiaux en 2029. Les derniers blocages semblent levés.

Ski de fond

La sélection de ski de fond britannique est connue. La fédération vient de communiquer les fondeurs qui s'aligneront lors de la saison 2024-25.

Ski de fond

Stefan Thompson a convoqué sept athlètes dans le groupe B de la sélection suédoise de ski de fond qui va se réunir pour un...

Biathlon

L'équipe de France masculine de Biathlon sort le bleu de chauffe cette semaine du côté de Corrençon-en-Vercors. C'est la deuxième étape de la préparation...

Ski de fond

Le ski de fond pourrait bien s'offrir un sacré tremplin en Sicile. Un centre de sports d'hiver devrait voir le jour à Linguaglossa, en...

Ski de fond

L'euro de football 2024 bat son plein en Allemagne depuis vendredi dernier. La compétition prend un tournant particulier ce soir avec l'entrée en lice...

Ski nordique

Parmi les sportifs qui ont signé une tribune pour appeler à voter « contre l'extrême droite » ce week-end, on retrouve trois représentants du...

Ski de fond

L'hiver prochain, Hanna Fine disputera une grande partie des épreuves du circuit international des longues distances de ski de fond sous les couleurs du...