Ski de fond : Jobstation en quête de nouveaux partenaires

SKI DE FOND - L'unique équipe professionnelle en France vient de perdre son principal sponsor. Alors même qu'elle ambitionne l'hiver prochain de jouer un premier rôle dans le médiatique circuit Visma Ski Classics, il lui faut rapidement trouver de nouveaux partenaires.

SKI DE FOND – L’unique équipe professionnelle en France vient de perdre son principal sponsor. Alors même qu’elle ambitionne l’hiver prochain de jouer un premier rôle dans le médiatique circuit Visma Ski Classics, il lui faut rapidement trouver de nouveaux partenaires.

 

La saison 2019/2020 de ski de fond se prépare pour l’unique team professionnel tricolore. L’hiver prochain, après de nombreux succès sur la défunte FIS Worldloppet Cup, l’équipe va prendre un nouveau chemin, en accueillant des athlètes internationaux multimarques de ski et en s’orientant sur un nouveau circuit : la Visma Ski Classics.

Toni Livers, Candide Pralong, Bastien Poirrier ou encore Adrien Mougel vont ainsi s’aligner sur les plus prestigieuses courses telles que la Vasaloppett et la Marcialonga. Ces compétitions seront retransmises en direct à la télévision sur la chaîne L’Equipe.

 

 

À la tête de l’effectif, Guillaume Bonnafond. L’ex-cycliste professionnel et passionné de ski nordique, souhaite s’inspirer du milieu du cyclisme pour transmettre son expérience à la structure afin de la développer et de la hisser au plus au niveau.

 

Une équipe ambitieuse

Le mercato a été à l’image de cette volonté de jouer les premiers rôles. Ont été recrutés le Norvégien Morten Eide Petersen, 3e de la Visma Ski Classics et triple vainqueur de la Jizerská Padesátka, la Suédoise Maria Gräfnings, leader de la dernière FIS Worldloppet Cup, mais aussi Jean-Marc Gaillard, triple médaillé olympique, la Japonaise Masako Ishida ou encore Simen Ostensen.

L’ambition est donc grande pour l’ex-team Gel qui, pendant plusieurs années, a été accompagné par Rossignol. Ce week-end, ses membres comptent d’ailleurs occuper les avant-postes de l’Alliansloppet, la grande course de rollerski qui se déroule en Suède.

 

Jobstation se retire

En coulisses, une autre bataille a débuté. Elle ne manque pas d’enjeux non plus. Et ceux-ci ne sont pas sportifs. Ils sont mêmes vitaux à la survie du team. Pour des raisons liées à la stratégie de l’entreprise, le groupe D2L (ex GEL Group) créé en 2010 dans l’Ain a décidé de se retirer. Conséquence, il ne financera pas l’équipe qui porte jusqu’ici les couleurs de son enseigne Jobstation.

Dès lors, les fondeurs doivent rapidement séduire de nouveaux partenaires. Ils ne manquent pas d’atouts pour cela. Leur palmarès est étoffé, leur feuille de route déjà écrite.

Bien entendu, ceux qui abonderont le budget de fonctionnement nécessaire pour qu’ils puissent participer aux différentes épreuves inscrites au calendrier figureront en bonne place sur leurs combinaisons. Celles-ci s’afficheront sur le canal 21 de la TNT.

L’équipe est également appelée à changer de nom. Une vraie opportunité pour qui souhaite associer sa marque à l’un des principaux acteurs du ski de fond.

Pour plus d’informations : gb.jobstation@gmail.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.