Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Johannes Hoesflot Klæbo, biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Johannes Hoesflot Klæbo (NOR) - James Fountain/Telemarksveka

Ski de fond

Ski de fond : Johannes Hoesflot Klæbo annule son stage aux Etats-Unis

Le fondeur norvégien Johannes Hoesflot Klæbo, toujours blessé, ne partira pas, le mois prochain, en stage d’altitude aux Etats-Unis.

Ski de fond : Johannes Hoesflot Klæbo communique sur sa blessure

Le feuilleton autour de la blessure de Johannes Hoesflot Klæbo au fessier continue. D’abord, le fondeur norvégien, pas inquiet, s’était envolé pour la France et la Côte d’Azur lorsque cette douleur est apparue. Reprenant l’entraînement la semaine passée, le multiple champion olympique, après les résultats de l’IRM, a reçu une douche froide puisque le médecin de l’équipe nationale a récemment annoncé un délai de six à douze semaines pour une guérison totale.

Ce jeudi après-midi, Johannes Hoesflot Klæbo a communiqué, pour la première fois, sur sa blessure. « Pendant deux semaines, je me suis réveillé en pensant que tout irait bien. Maintenant, je sais que cela prendra du temps », avoue-t-il dans les colonnes d’Adresseavisen.

« Mon physiothérapeute m’a donné un plan d’entraînement pour que la blessure guérisse le plus rapidement possible et, en attendant, j’essaye simplement de rester positif, a-t-il ensuite écrit sur Instagram. Je peux encore m’entraîner sur les skis à roulettes, mais pas autant que prévu ni avec la même intensité. Le plan initial était de faire des compétitions et de s’entraîner en altitude à la fin de ce mois, mais maintenant, l’objectif est de se rétablir suffisamment pour retourner à un entraînement normal. »

On comprend ainsi que Johannes Hoesflot Klæbo ne participera pas, à la fin du mois, à la Toppidrettsveka puis ne prendra pas la direction des Etats-Unis dans la foulée. Il devait effectivement passer quatre semaines à Park City (Utah) pour un stage d’altitude. « J’ai hâte que tout cela soit terminé », glisse-t-il pour conclure.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Biathlon

Rentrée du Blink Festival en fin de semaine dernière auréolée d'un podium, la Jurassienne Lou Jeanmonnot revient pour Nordic Magazine sur sa préparation estivale...

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.