Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Jules Chappaz, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Jules Chappaz (FRA) - Modica/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond | Jules Chappaz : « Je savais que j’étais en forme, mais pas à ce point »

Depuis deux saisons, Jules Chappaz enchaîne les pépins physiques le freinant dans sa progression. A Ruka (Finlande), le fondeur a pris sa revanche en terminant sixième du sprint classique.

Ski de fond : la belle surprise du jour pour Jules Chappaz

C’est ce vendredi que la coupe du monde de ski de fond signait son grand retour. Lors d’un premier sprint classique programmé du côté de Ruka (Finlande), les Français lançaient leur hiver. Et c’est Jules Chappaz qui est sorti du lot en s’offrant sa première finale sur le circuit.

Freiné par les blessures depuis deux saisons (mononucléose puis fracture de la malléole), Jules Chappaz semble donc tenir le bon bout. C’est que le Cluse a frappé un grand coup pour sa première course internationale de la saison. D’abord vingtième temps des qualifications, deuxième de son quart de finale puis premier en demi-finale, le Haut-Savoyard a réalisé une grande performance dans le grand froid finlandais : « C’était vraiment une belle journée ! J’avais décidé de prendre les courses une par une. J’ai tout donné en quart et en demi, ce qui explique peut-être le manque de fraîcheur sur la finale. Je savais que j’étais en forme, mais pas à ce point », rigole-t-il au micro de Nordic Magazine.

« Il a prouvé qu’il n’avait rien à envier
aux meilleurs mondiaux »Thibaut Chêne pour Nordic Magazine

Son entraîneur, Thibaut Chêne, était également heureux après la course de son protégé : « C’était important pour Jules [Chappaz] de bien lancer sa saison. Il sentait que cela pouvait fonctionner et nous lui avons fait totalement confiance. Il nous l’a bien rendu avec cette place en finale. Il a prouvé qu’il n’avait rien à envier aux meilleurs mondiaux aujourd’hui. Jules revient de loin et il revient surtout très bien », estime le coach des sprinteurs tricolores.

De retour après deux saisons compliquées

Car tout n’a pas été simple pour en arriver à ce résultat. Les deux dernières saisons, Jules Chappaz n’a jamais vraiment pu se situer après des étés tronqués par les pépins physiques : « J’avais hâte de pouvoir me situer après une préparation complète. Cela lance parfaitement ma saison. Je sens que je progresse et c’est vraiment bon de ressentir cela », explique le compétiteur 23 ans.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

Jules Chappaz, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Jules Chappaz (FRA) -Modica/NordicFocus

Le Cluse a donc parfaitement bien négocié sa première course de l’hiver. En août dernier, il confiait déjà à Nordic Magazine qu’il préparait cette étape : « Le profil de Ruka me plaît beaucoup parce que j’adore les finish en bosse en classique. J’ai la belle giclette en courant ! C’est quelque chose qui me motive beaucoup. Je regarde jusque-là pendant la préparation, cela me donne envie. », indiquait-il à l’époque.

Ambitieux sur les autres formats

Le skieur de La Clusaz (Haute-Savoie) garde pour autant les pieds sur terre parce qu’il sait que cette performance vient confirmer sa bonne forme. Mais le travail est encore long : « Il en manque encore un poil aujourd’hui. J’espère continuer sur cette lancée. Je me sens vraiment bien sur les bosses en classique cette année. Mais c’est important également d’être bon en skating. Je veux être régulier sur les deux styles mais aussi sur les deux formats [distance et sprint, NDLR] », rappelle Jules Chappaz.

Jules Chappaz, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Jules Chappaz (FRA) – Modica/NordicFocus

Des ambitions qui confirment ses propos tenus cet été : « Je veux aller chercher les coupes du monde et y performer. Ce ne sera plus seulement pour y marquer des points deux fois dans l’année, mais pour y être constamment et y scorer tout le temps, que ce soit en sprint ou en distance. »

Déjà tourné vers l’individuel classique de ce samedi, où il s’élancera avec le dossard 28, le Bélier Jules Chappaz se projette sur le reste de la saison : « Je pense à l’étape de Beitostølen avec un profil similaire à celui de Ruka. J’espère pouvoir confirmer et performer là-bas. »


A lire aussi


Les cinq dernières infos

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. Josè Dos Santos

    25/11/2022 à 21 h 23 min

    Vous parler de podium???? Je comprend pas .
    Bravo à cet athlète, mais mauvaise gestions de son effort ()
    Faire 1 premier en demi-finale c’est super , mais finir dernier de la finale
    Pas super , A revoir ¨

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

14:12. Pour conclure la deuxième épreuve individuelle du Triple de Seefeld (Autriche), sur la coupe du monde de combiné nordique, Johannes Lamparter a fait...

Ski de fond

Deuxième médaille mondiale en deux jours pour Benjamin Daviet, bronzé sur l'individuel skating de ski de fond des Mondiaux d'Östersund (Suède).

Ski de fond

12:49. Quelques minutes après les féminines, c’était au tour, ce samedi midi, des fondeurs de disputer la qualification du sprint classique de la coupe...

Ski de fond

12:16. Ce samedi midi, les qualifications du sprint classique féminin de la coupe du monde de ski de fond des Rousses (Jura) avaient lieu...

Combiné nordique

11:19. Pour débuter la deuxième journée du Triple de Seefeld (Autriche), sur la coupe du monde de combiné nordique, le concours de saut à...

Ski de fond

Trois ans plus tard, La Bornandine aura à nouveau lieu. Sa trente-quatrième édition est prévue ce samedi 4 février.

Combiné nordique

09:17. On prend les mêmes et on recommence lors de la deuxième épreuve individuelle pour les féminines, à la coupe du monde de combiné...

Ski de fond

A partir de ce week-end, le Viteos Ski Tour est lancé. Deux compétitions seront disputées ce samedi 28 et dimanche 29 janvier.