Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jules Lapierre (FRA) - Modica/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond | Jules Lapierre au sujet des Mondiaux de Planica : « Je ne me fixe pas de barrières »

Le fondeur chartrousin Jules Lapierre se confie à Nordic Magazine avant les championnats du monde de Planica (Slovénie).

Ski de fond : les objectifs de Jules Lapierre aux Mondiaux de Planica

A partir du 22 février prochain, la station de Planica (Slovénie) recevra les championnats du monde de ski nordique. En forme et auteur de son premier podium en carrière cette saison, Jules Lapierre peut viser les sommets aux Mondiaux. Nordic Magazine s’est entretenu avec le fondeur tricolore à quelques jours du coup d’envoi de l’évènement phare de l’hiver.

  • Comment vous sentez-vous après ces trois week-ends de compétition ?

Je me sentais pas trop mal sur le week-end de Toblach. J’essaie de faire attention à cette fatigue qui peut arriver. Il y a encore le temps d’ici Planica donc cela devrait bien se gérer !

On a fait de belles courses à Arvieux. On vient donc d’enchaîner trois bons week-ends. Je pense qu’il y a une sorte de fatigue qui s’accumule depuis le Tour de Ski. C’est quelque chose qui a un gros impact sur ton corps. Faire du volume va permettre d’évacuer tout cela. On peut gérer en fonction des sensations sans être sur un rythme de course où tu dois le faire malgré la fatigue. On va pouvoir rentrer à la maison, cela va faire du bien de se poser un petit peu.

« Cela fait du bien de se retrouver tous ensemble »Jules Lapierre à Nordic Magazine

  • Vous êtes actuellement en stage, toujours à Toblach (Italie) : comment cela se passe-t-il ?

Cela fait du bien de sortir du mode compétition et c’est cool de se focaliser sur un nouvel objectif. Cela change un petit peu ! On fait du super ski, on découvre de nouvelles pistes et c’est agréable. Cela fait du bien de changer d’endroit et de découvrir de nouvelles choses.

Nous n’avons pas recommencé les intenses directement après les courses. On va essayer de bien récupérer, de se détendre un petit peu. Mentalement, c’est une bonne chose également. Les choses sérieuses vont vraiment reprendre à la fin de cette semaine. Mais c’est bien de se retrouver tous ensemble. On retrouve un peu l’ambiance qu’il y a avant de rentrer dans l’hiver. Ce sont de bons moments à partager.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine




pub

Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jules Lapierre (FRA) – Thibaut/NordicFocus
  • Quels vont être vos objectifs pour ces Mondiaux ?

Le premier objectif est le skiathlon qui sera la course d’ouverture. Ce sont plein de détails qui se préparent à l’avance. On va bien travailler là-dessus pendant les prochains jours. Cela va être intéressant de chercher à s’améliorer.

L’objectif sera de faire le même type de résultat que celui des Rousses [cinquième place de l’individuel skating, NDLR]. Atteindre le top 10 serait déjà super bien. Je pense que c’est quelque chose d’envisageable actuellement. Je signe pour ce résultat [rires] ! Mais je ne me fixe pas de barrières pour viser plus haut. Je voulais atteindre ces dix premières places durant la saison de coupe du monde et cela sera dans la même idée pour les Mondiaux.

« En relais, l’objectif sera minimum la médaille ! »Jules Lapierre à propos du relais masculin

  • Le relais est aussi un des grands objectifs de cette équipe de France…

En relais, l’objectif sera minimum la médaille ! Cela nous tient à cœur de faire un bon résultat sur cette course. Cela a bien marché pour nous les dernières années, mais on se prend pas la tête avec cela. C’est grâce à l’ambiance de ce groupe que le relais marche bien. On est focus là-dessus mais avant tout cela, il faudra que tout le monde soit en forme. Cela passera aussi par de bons résultats sur les premières courses.

On passe du bon temps avec toute l’équipe entre copain et cela nous mène vers la performance. Cela fait du bien d’être dans un groupe avec une bonne dynamique. On se tire tous vers le haut.

Jules Lapierre, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Jules Lapierre (FRA) – Modica/NordicFocus
  • Comment abordez-vous cette compétition ?

Je me dis qu’il faut que je fasse ce que je sais faire. Il ne faut pas que j’essaie de changer quelque chose. Il faut que je reste sur ce qui marchait bien en début de saison. Il faut que je continue sur cette lancée. Il n’y a pas de raison que cela ne marche pas. Il faut essayer de garder la forme au maximum.


A lire aussi


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Présent à Toblach (Italie) pour les finales de l'OPA Cup de ski de fond, Maurice Manificat est revenu sur son week-end et sa fin...

Article sponsorisé

Marque française, G-Heat a développé une gamme complète de vêtements chauffants, un atout idéal en hiver ! Depuis 2017, l’entreprise rend accessible à tout...

Ski de fond

Ce week-end, à Falun (Suède), un nouveau système technique permettant de détecter la présence de fart fluoré à été testé en prévision de l'interdiction...

Ski de fond

Lauréat du classement général de l'OPA Cup de ski de fond 2022/2023, Julien Arnaud revient sur cette performance pour Nordic Magazine.

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, Laurie Flochon Joly raconte dans un carnet de bord sa Birkebeinerrennet.

Ski nordique

Voici le résumé de cette semaine nordique, avec tous les liens des articles publiés par Nordic Magazine.

Ski de fond

17:44. Ce dimanche, se déroulait la première journée de la coupe du monde masters de ski de fond de Seefeld (Autriche). Sur ces courses,...