Ski de fond | Jules Lapierre : « Je vise une médaille aux Mondiaux U23 »

Ski nordique, Ski, Nordique, compétition, ski de fond
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – A la suite d’un Tour de Ski véritablement bien réussi, le Chartrousin Jules Lapierre se confie à Nordic Magazine. Il nous fait part de ses impressions sur cette course par étapes mais aussi de ses objectifs pour la fin de la saison.

 

  • Vous venez de terminer votre premier Tour de Ski. Quel est, pour vous, le temps fort de votre parcours ?

J’ai beaucoup aimé la dernière étape à Val Di Fiemme, surtout la mass-start classique où j’ai pris du plaisir à skier. Malgré des paysages davantage vert que blanc, j’apprécie l’endroit. J’étais déjà venu en junior, je savais à peu près à quoi m’attendre. En plus, le profil de la piste me convient bien, avec de belles bosses et peu de parties plates.

 

  • Lors de la dernière étape, vous prenez une très belle quatrième place, finissant à une seconde du podium. Cette fameuse montée de l’Alpe Cermis, ce n’est finalement pas très difficile ?

Tout est relatif… Elle reste horriblement dur, même avec la forme des grand jours. Rattraper des gars, ça aide bien mentalement !

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Jules Lapierre (FRA) Modica/NordicFocus.

  • Avec un peu de recul aujourd’hui, manquer votre premier podium, c’est une déception ou un encouragement ?

Plutôt encourageant,  surtout que c’est une étape un peu spéciale. Ce n’est pas vraiment une coupe du monde comme les autres. Elle n’a pas la même valeur. On ne s’entraîne pas pour ce genre de course, mais cela reste quand même une montée mythique.

 

  • Quels sont les fondeurs étrangers qui vous ont le plus impressionné ?

Ce n’est pas très original, mais Johannes Klaebo a été impressionnant. Je ne pensais pas qu’il allait gagner le Tour.

 

Complètement ! Ils nous ouvrent la voie et nous montrent que tout est possible. Je pense que cette densité de niveau me tire vers le haut et je ne suis pas le seul. C’est plaisant de faire partie d’un collectif qui joue les podiums. J’apprends beaucoup de l’expérience des plus vieux.

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Adrien Backscheider, Jean Marc Gaillard, Clement Parisse, Maurice Manificat, Jules Lapierre (FRA) – Modica/NordicFocus

 

  • Grâce à cette prestation sur la montée de l’Alpe Cermis, lorgnez-vous maintenant du côté des Mondiaux de Seefled ?

Bien sûr que j’y pense, mais cela reste lointain encore. Je suis focalisé sur les Mondiaux U23. Mais avant tout, je dois récupérer de toutes ces courses.

ski de fond, sports d'hiver, 50 km, Oslo, Dario Cologna, hiver, coupe du monde, skate

Jules Lapierre (FRA) Modica/NordicFocus.

  • Justement, vous allez bientôt participer aux Mondiaux U23. Quels sont vos objectifs ?

Je vise une médaille, mais il y aura du monde : les Norvégiens et les Russes ont de très bons athlètes. On en connaît quelques-uns en Europe qui sont féroces. Cela va être une belle bataille.

 

Photo : Nordic Focus Photo Agency

Ski de fond, ski nordique, biathlon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.