Ski de fond | Juliette Ducordeau : « Encore quatre semaines d’immobilisation »

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Il y a deux semaines, Juliette Ducordeau s’est blessée au genou droit lors du chrono d’entraînement réalisé à Davos. Pour Nordic Magazine, l’Iséroise revient sur les circonstances de la chute ayant entrainé sa blessure. 

 

Ski de fond : « Cette blessure tombe très mal »

Après la retraite de Laura Chamiot-Maitral, le groupe féminin de ski de fond perd un nouvel élément. Cette fois, l’absence aura une durée déterminée puisqu’il s’agit d’une blessure.

Juliette Ducordeau, 21 ans, a effectivement été touchée au niveau du genou droit il y a deux semaines sur la piste de snowfarming de Davos, en Suisse, où les Bleus étaient en stage. « Le lundi 9 novembre, on a fait un chrono en skating avec l’équipe italienne. On partait en alterné entre filles et garçons et il y avait un endroit un peu chaud où on se croisait pour passer de la gauche à la droite de la piste », se souvient la fondeuse de Villard-de-Lans.

 

Juliette Ducordeau, ski de fond, Lillehammer

Juliette Ducordeau (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Elle ajoute, précisant les circonstances de son accident : « Quand je suis arrivée à cet endroit lors de mon troisième tour, il y avait un garçon italien en face de moi et, en voulant l’éviter, je me suis décalée sur la gauche. Sauf que lui a réalisé la même manœuvre, sans le faire exprès bien sûr, et on s’est rentré dedans. » Les deux athlètes ont tapé assez fort au niveau du niveau de la jambe, droite pour Juliette Ducordeau.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

« Sur le coup, j’ai eu vraiment très mal juste en dessous du genou. Ça m’a mis comme une espèce de grosse béquille, détaille-t-elle. Je suis vite rentrée au logement avec une kiné du groupe. Elle m’a fait les tests au niveau du ligament et elle a vite vu qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. »

Dès le lundi soir, Juliette Ducordeau quittait donc les Grisons pour rentrer chez elle. Le lendemain, elle avait rendez-vous chez le médecin qui confirmait une entorse du ligament latéral interne. « J’ai ensuite passé une IRM qui montre bien l’entorse mais aussi une fracture au niveau du plateau tibial externe », précise celle qui a pris le départ de trois coupes du monde l’hiver passé.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Juliette (@juliette_ducordeau)

 

Alors que cet accident a eu lieu il y a quasiment deux semaines, elle en a pour environ « quatre semaines d’immobilisation avec une attelle. Après, il faudra que je fasse de la réathlétisation en espérant que tout cela se rétablisse bien et rapidement. Ce n’est pas une blessure très grave, elle ne nécessite heureusement pas d’opération mais c’est vrai que cela tombe très mal à l’amorce de la saison », se désole Juliette Ducordeau qui ne pourra effectivement pas skier avant le début de l’année prochaine.

 

À lire aussi :

 

Photos : Nordic Focus. 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.