Ski de fond : Klæbo forfait pour Falun

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Falun, Johannes Hoesflot Klaebo, Norvège, sprint, neige
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – C’est la nouvelle du jour du côté de la Norvège. Johannes Hoesflot Klæbo a posté une photo sur son réseau social Instagram pour annoncer son forfait sur le prochain week-end de coupe du monde à Falun. Un nouveau coup dur pour le second du classement général.

 

Ski de fond : Klæbo blessé… au doigt

Johannes Hoesflot Klæbo ne sera pas du voyage dans le car Norvégien en direction de Falun pour la prochaine coupe du monde de ski de fond. Celui qui est toujours deuxième du général derrière Alexander Bolshunov est forcé de faire l’impasse, la faute à une fracture aux doigts.

Il annonce : « Malheureusement, j’ai eu un accident à l’entraînement et j’ai fracturé mon doigt. Je ne serai pas capable de m’aligner à Falun ce week-end. Mais j’espère vraiment être prêt pour le Skitour (en Norvège, NDLR). »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Le Norvégien très présent sur tous les réseaux sociaux ne perd pas de temps pour continuer de faire la promo de son prochain vlog (une vidéo qui suit l’individu dans son quotidien, NDLR), où il devrait en dire plus sa blessure, comment est-elle arrivée, et bien d’autres choses encore.

 

Un au revoir définitif au général ?

Depuis sa grande déconvenue sur le skiathlon d’Oberstdorf où il a carrément abandonné, Klæbo s’est remis en question quant à ses objectifs de gros globe. À ce jour, il pointe à 235 points du leader Russe, son meilleur ennemi, Alexander Bolshunov.

Alors, le double détenteur du gros globe de cristal manquera ce week-end à Falun un sprint classique (où il était évidemment le grand favori) et une mass-start 15 km (exercice qu’il a remporté lors du dernier Tour de ski).

L’absence de Johannes Hoesflot Klæbo ce week-end peut aussi être l’occasion pour Lucas Chanavat, deuxième du classement général du sprint, de rendosser un dossard rouge qu’il a été forcé de lâcher à Oberstdorf lors de la victoire de Klæbo.

 

Photo : Instagram Johannes Hoesflot Klaebo

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.