Ski de fond : Klæbo peut-il de nouveau battre Bolshunov ?

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Nove Mesto, poursuite, Alexander Bolshunov
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FONDAlexander Bolshunov, leader du classement général de la coupe du monde a réalisé le doublé individuel/poursuite sur l’étape de Nove Mesto. Deux succès qui propulsent le Russe loin devant Johannes Hoesflot Klæbo (2e) au général. Les questions fusent. De son côté Jean-Marc Gaillard est venu chercher un nouveau beau top 10.

 

Ski de fond : le duel “Klaebolshunov” à son paroxysme

La bataille fait rage depuis maintenant trois saisons entre les deux hommes ! Johannes Hoesflot Klæbo, vise lui un troisième succès consécutif sur le classement général de la coupe du monde de ski de fond. Or, depuis la saison dernière surtout, un Russe, plus précisément un Sibérien l’emmène dans ses retranchements.

Alexander Bolshunov est le maître de 2020 en ski de fond. Vainqueur et dominant sur le Tour de ski, celui qui arbore désormais fièrement (et plus que jamais) le dossard jaune de leader, prend le large. Son dernier fait d’arme, le doublé individuel/poursuite sur l’étape de coupe du monde de ski de fond de Nove Mesto.

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Nove Mesto, poursuite, Alexander Bolshunov

 

Et Klæbo ne peut qu’assister à la suprématie de son homologue russe en distance. « Il est au-dessus de moi en distance. Il est l’homme à battre », a ainsi déclaré la pépite norvégienne après la poursuite en République Tchèque. Bolshunov, lui, s’assume et affirme son statut : « Je vais essayer de faire aussi bien sur cette deuxième partie de saison. »

Au classement général, 159 points séparent désormais les deux hommes forts de la saison. Alors, à 21 épreuves de la fin de cet exercice 2019/2020, le suspens est plus que jamais relancé et la balance penche plus que jamais du côté Russe.

 

Alexander Bolshunov à la Johaug à Nove Mesto

Pour en revenir à la course en elle-même, Alexander Bolshunov a maîtrisé la concurrence ce week-end. Il a reproduit le même schéma que Johaug dans la station tchèque (mais elle, c’est toute la saison…). Avec sa victoire bonifiée d’une vingtaine de secondes sur l’individuel et une confirmation avec 50 secondes d’avance sur la poursuite, le Russe a dominé les débats.

Et pourtant derrière lui, un grand spécialiste du classique – si ce n’est le plus grand Iivo Niskanen (5e) s’accrochait. Mais le Finlandais subira la suprématie norvégienne en équipe.

Et c’est notamment le grand rival du vainqueur du jour, Johannes Hoesflot Klæbo qui a réalisé une course presque parfaite. Il a d’abord ramené avec lui un homme en forme, Simen Hegstad Krueger, sur le duo de tête Sjur Roethe/Iivo Niskanen. C’est dans l’ordre cité que le podium se dessinera avec Klaebo, évidemment meilleur dans les derniers hectomètres.

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Nove Mesto, poursuite, Johannes Hoesflot Klaebo

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Nove Mesto, poursuite, Alexander Bolshunov

 

 

Un sacré Gaillard en République Tchèque

39 ans et toutes ses jambes. Jean-Marc Gaillard a confirmé une forme étincelante sur la poursuite de Nove Mesto. Il n’a certes pas pu s’accrocher au Russe Andrey Melnichenko (6e), mais il se sera longtemps collé à Didrik Toenseth (8e) revenu de l’arrière, et Perttu Hyvarinen (7e).

ski de fond, ski nordique, coupe du monde, Nove Mesto, poursuite, Jean-Marc Gaillard, France

 

Il ne disputera pas le sprint final car, une 9e place qui fait suite à un 5e rang la veille, c’est quand même un beau réveil de champion. Un double top 10 sur ce week-end de compétition au contact avec les meilleurs mondiaux, Gaillard le douanier haut-savoyard, n’a rien à envier aux tops fondeurs mondiaux.

Il donne ainsi suite à une bonne fin Tour de ski où il n’était pas si loin du top 10 avec Maurice Manificat sur la mass-start dans le Val di Fiemme.

 

Parisse, Backscheider et Lapalus au contact

Ils auront tous les trois fait la course dans un peloton assez conséquent. Et ce groupe d’une petite dizaine de fondeurs allait jouer le top dix dans le dernier tour. Finalement, l’Italien Francesco De Fabiani, plus explosif, disposera d’un excellent Clément Parisse, 11e, et aux avant-postes presque sur toute la seconde moitié de la course.

Adrien Backscheider sera resté au chaud, mais n’aura pas chômé non plus pour rester. Le fondeur de Gérardmer s’empare sur la ligne de la 15e place, derrière les Russes Larkov et Maltsev.

Hugo Lapalus lui aussi ne cesse d’impressionner. À son actif, un top 10 sur la montée de l’Alpe Cermis, une 11e place sur l’individuel et enfin une belle 18e position sur la poursuite de Nove Mesto. Il n’aura pas pu se mêler à la bataille dans les derniers mètres mais termine de loin meilleur U23 de la compétition.

Valentin Chauvin n’aura pas démérité non plus. Un peu plus loin que ses coéquipiers, le Jurassien est parti en 28e position pour franchir la ligne le 24e. Plus exactement, certains athlètes comme Emil Iversen ont terminé devant lui, mais relégué au temps derrière le Français.

Pour Jules Chappaz, c’était moins évident que la veille. Finalement 30e après le déclassement d’Iversen sur l’individuel, le champion du monde U20 de Lahti prend une anecdotique 43e place mais une nouvelle fois synonyme d’expérience engrangée.

 

Les résultats

La poursuite de Nove Mesto

Télécharger (PDF, 837KB)

Le classement général de la coupe du monde de ski de fond

Télécharger (PDF, 694KB)

 

Photos : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.