Ski de fond : la Chine, terrain de jeu des sprinteurs

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

SKI DE FOND – Les 15 et 17 décembre, un nouveau City Sprint se déroulera en Chine.

 

La Chine va accueillir les prochains Jeux olympiques d’hiver en 2022. De plus en plus, elle est devenue une destination pour les fondeurs. Ce sera encore le cas les 15 et 17 décembre prochain à l’occasion de compétitions internationales de sprint à Tientsin et Hangzhou.

Des courses qui figurent au calendrier de la Fédération internationale de ski.

 

Le programme

  • Dimanche 15 décembre : Tientsin

Olympic Center

Distance: 1300 m

  • Mardi 17 décembre : Hangzhou

Stadium

Distance: 1300 m

 

Les Européens du voyage

En mars dernier, un City Sprint avait déjà eu lieu, notamment à Pékin et Shougang, siège du comité d’organisation des futurs JO. Les Européens n’avaient pas boudé le rendez-vous.

Le Britannique James Clugnet qui a grandi en Chartreuse avait même remporté la première épreuve, devant un Norvégien et le Vaudois Erwan Kaeser. Aucun Français n’avait pris le départ.

En fait, 70 athlètes féminines et 98 athlètes masculins originaires de 21 pays avaient participé. La Suédoise Linn Soemskar avait enlevé le classement de ce concours à trois étapes. Chez les hommes, la victoire était revenue au Norvégien Haavard Solaas Taugboel.

Le City Sprint avait aussi permis de faire connaissance avec de jeunes skieurs chinois, à l’exemple de Dinigeer YIlamujiang, 18 ans… et 8e du général alors qu’il avait commencé le ski de fond 18 mois plus tôt.

 

En 2018, le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo avait lui aussi fait le voyage jusqu’en Asie.

 

Photo : City Sprint

 

 

Télécharger (PDF, 194KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.