Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Holmekollen
09.03.2019, Oslo, Norway (NOR): Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Alexander Bolshunov (RUS), Sjur Roethe (NOR), Martin Johnsrud Sundby (NOR), Simen Hegstad Krueger (NOR), Iivo Niskanen (FIN), Francesco De Fabiani (ITA), Hans Christer Holund (NOR), Andrey Larkov (RUS), Emil Iversen (NOR), Andrew Musgrave (GBR), Alex Harvey (CAN), Alexander Bessmertnykh (RUS), Maxim Vylegzhanin (RUS), Daniel Rickardsson (SWE), (l-r) - FIS world cup cross-country, mass men, Oslo (NOR). www.nordicfocus.com. © Modica/NordicFocus. Every downloaded picture is fee-liable.

Ski de fond : la décision qui ne plaît pas à la Norvège

SKI DE FOND – Lors qu’une nation organise une étape de coupe du monde, la Fédération internationale de ski souhaite qu’elle engage moins de coureurs. La Norvège n’y est pas favorable.

 

La Fédération internationale de ski va réduire les quotas nationaux pour organisation d’épreuve de quinze à dix athlètes, dont deux coureurs U23. Il y a seulement quelques saisons, jusqu’à 22-23 coureurs  pouvaient encore prendre le départ d’une course de coupe du monde à domicile.

De quoi s’agit-il ? Chaque nation a droit à un nombre bien précis de coureurs qu’elle ne peut pas dépasser, sauf quand elle reçoit chez elle la caravane des fondeurs. Elle peut alors prendre le départ en plus grand nombre. C’est ainsi, par exemple, qu’à La Clusaz, de jeunes français ont découvert le circuit élite.

Mais voilà, diminuer le nombre de dossards ne plaît pas du tout à la Norvège dont quinze athlètes étaient donc jusqu’ici autorisés à participer aux courses de Lillehammer, Drammen et Holmenkollen. « Nous avons vivement protesté contre cette proposition de la FIS. Pour les coureurs norvégiens qui ne sont pas dans l’équipe nationale, c’est formidable de participer à une coupe du monde », a déclaré Aage Skinstad à la chaîne de télévision NRK. Il est le représentant de la Norvège au sein de l’organisation et a suivi les débats avec le patron du ski de fond Espen Bjervig.

L'article continue sous la publicité
pub

Ses adversaires, eux, se disent que cette mesure pourrait enfin freiner quelque peu la redoutable machine de guerre du royaume scandinave, qui ne cesse de dominer le circuit bien que défiée par la Russie du côté masculin et la Suède du côté féminin. Lors du sprint de la coupe du monde à Konnerud en mars dernier, douze Norvégiens sur quinze ne s’étaient-ils pas qualifiés pour les quarts de finale ?

Sans parler de l’agacement des concurrents étrangers lorsqu’ils sont battus par des Norvégiens inconnus en coupe du monde lorsque celle-ci débarque à Oslo, Drammen

La Norvège, dont la densité des athlètes entraîne déjà une féroce concurrence en interne, a fait une contre-proposition : dix coureurs au maximum plus deux skieurs U23. Cela signifiait un total de douze coureurs dans chaque course.

Hier, l’idée a été rejetée.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Photo : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La fédération russe de ski de fond a annoncé la composition de ses équipes pour la prochaine saison olympique.

Ski de fond

Après le bel hiver qu'elle vient de vivre, la Suédoise Jonna Sundling nourrit de grandes ambitions pour les Jeux olympiques de Pékin en février...

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a dit non au vol à ski féminin, ce qui a provoqué la colère des sauteuses. Dans un entretien...

Ski nordique

Cet hiver, les sites nordiques tricolores ont connu une saison historique. Retour, en chiffres et avec les acteurs du secteur, sur une année record.

Ski de fond

Les fondeurs italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani rejoignent le groupe d'entraînement de Markus Cramer pour préparer les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski nordique

Swiss-Ski a dévoilé ses cadres de saut à ski et de combiné nordique pour l'hiver 2021/2022. Le sauteur de la Vallée de Joux Killian...

Ski de fond

Le dernier marathon de l'hiver de la Russialoppet est au cœur d'une polémique après que l'un de ses concurrents soit mort et un autre...