Ski de fond : la Finlande au départ du Tour de Ski

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – La fédération finlandaise de ski a annoncé samedi que ses athlètes participeront au prochain Tour de Ski.

 

Ski de fond, les Finlandais dans leur bulle

Après la Suède, c’est au tour de la Finlande de ne pas suivre la Norvège qui a décidé de ne pas participer au prochain Tour de Ski qui doit débuter début 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. La compétition se déroulera du 1er au 10 janvier sur trois sites, Val Müstair en Suisse ainsi que Toblach et Val di Fiemme en Italie.

La fédération finlandaise de ski a annoncé sa présence sur la ligne de départ dans un communiqué de presse : « La décision a été prise avec les médecins, la direction des entraîneurs et les athlètes, en tenant compte des risques », peut-on lire.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

Iivo Niskanen (FIN) – Modica/NordicFocus.

Selon elle, « les plus grands risques sont liés aux voyages. « Les athlètes veulent concourir et nous avons élaboré des consignes de sécurité très précises pour l’équipe », annonce déclare Teemu Pasanen, entraîneur de l’équipe de ski de fond. Concrètement, celle-ci sera isolée dans les hôtels et lors des transferts. « Les athlètes ont également besoin de de participer à des compétitions internationales difficiles avec les championnats du monde à l’esprit », ajoute-t-il.

La Finlande n’est pas présente à Davos ce week-end, elle sera également absente à Dresde dans une semaine.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski

Verneri Suhonen (FIN) – Modica/NordicFocus.

Dès lors, des fondeurs ont souligné l’incohérence des récents choix fédéraux. « Excusez-moi?! Il n’est pas possible d’aller en Suisse ou en Allemagne pour concourir car la « bulle » n’est pas satisfaisante mais en trois semaines il est possible de faire le tour de l’Europe centrale ? », a ainsi écrit le sprinteur Verneri Suhonen sur son compte Twitter samedi. « C’est frustrant de ne pas aller à Davos et à Dresde », a-t-il ajouté auprès de nos confrères d’Yle.

 

À lire aussi :

 

Photo : Nordic Focus

1 Commentaire

  1. chaumery

    17/12/2020 à 20 h 13 min

    Bonsoir Nordic , ce serait plus lisible si vous mettiez des dates aux commentaires, vous les énumérez et on ne sait dans quel ordre les prendre vu que les choses changent tout le temps .
    Finalement le tour de ski C’est ou et avec qui ? Merci .

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.