Ski de fond : la première course de Therese Johaug

Ski nordique, Ski de fond, Norvège, Therese Johaug, dopage

SKI DE FOND – Suspendue après avoir été contrôlée positive au clostebol, Therese Johaug a été privée de Jeux olympiques en 2018. La Norvégienne revient, vendredi, à la compétition. Elle va courir à Beitostølen.

Le ski de fond va retrouver, aujourd’hui, l’une de ses grandes championnes. Therese Johaug va en effet participer aux épreuves du jour à Beitostølen, en Norvège. La fin du tunnel pour la championne olympique.

La descente en enfer remonte à octobre 2016. Therese Johaug a été contrôlée positive au clostebol. « Un coup de tonnerre », écrit alors Nordic Magazine.

Privée de Jeux olympiques

L’annonce en a été faite par l’Agence mondiale antidopage.  La machine médiatique et judiciaire n’allait pas tarder à s’emballer.

Dans une conférence de presse tenue le même jour, la Norvégienne expliquait qu’elle avait utilisé une pommade pour soigner ses lèvres brûlées et que son médecin n’avait pas remarqué qu’elle contenait ce stéroïde anabolysant.

Conséquence, le 10 février 2017, Therese Johaug a été suspendue pour treize mois à compter du 18 octobre 2016. L’athlète, « brisée », n’allait donc pas pouvoir participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud. « Elle ne réalise pas devoir manquer deux saisons pour avoir seulement utilisé une crème pour les lèvres », expliquait à l’époque son manager Jørn Ernst. 

Plus forte qu’avant ?

Le 18 avril dernier, la peine infligée à la jeune femme originaire du village de Dalsbygda près de Os, dans le comté de Hedmark, est donc levée. « Elle n’a pas changé. Mais elle est devenue plus humble et ouverte aux autres », assurait son frère Karstein sur la NRK.

Pour son entraîneur personnel, Pål Gunnar Mikkelsplass, la Norvégienne a fourni durant son « exil » le travail nécessaire pour rester à son meilleur niveau, malgré l’impossibilité de participer à des compétitions. « Beaucoup disent qu’elle est encore meilleure qu’avant et je dois dire que je suis d’accord avec eux », ajoutait le coach au printemps.

« Au final, elle a réussi à faire ce cette épreuve quelque chose de positif », promettait de son coté son compagnon, le nageur Nils Jakob Hoff.

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.