Ski de fond : la Russie annule ses championnats nationaux

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – La Russie vient d’annuler ses championnats nationaux. Mais ses athlètes continuent à s’entraîner et à skier.

 

Les championnats russes de ski devaient se dérouler entre le 27 mars et le 5 avril. Ils sont annulés en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement sur toute la planète.

La Russie compte officiellement 199 personnes infectées et un mort. Une femme âgée de 79 ans décédée le 18 mars à Moscou.

Avec la France, l’équipe russe de ski de fond était l’une des dernières à maintenir sa présence au Canada afin de disputer les sprints de Québec. Des courses qui ont finalement été supprimées. La Norvège n’avait pas fait le déplacement  (une décision critiquée par la Russie), d’autres nations avaient finalement renoncé à courir, organisant leur retour en Europe.

« Cela montre que la Norvège avait absolument raison de rester à la maison la semaine dernière », a déclaré l’entraîneur national russe Markus Cramer à nos confrères de Dagbladet.

Et de critiquer à son tour la gestion de la crise sanitaire par la Fédération internationale de ski : « La FIS aurait dû annuler bien plus tôt. Je ne comprends pas pourquoi cela a pris autant de temps et pourquoi elle n’a pas tranchée avant que tout le monde ne vienne au Canada. » Il espère des compensations financières.

En attendant, ses athlètes russes continuent à skier, indique-t-il. « Bolshunov, Ustiugov et les autres sont rentrés chez eux en Russie où il y a encore de la neige. Ils peuvent s’entraîner. Je suis en contact avec tout le monde et je leur parle quotidiennement par téléphone. »

En Russie, aucun confinement n’a été mis en place par les autorités.

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.