Ski de fond : la Ski Classics veut attirer plus de femmes

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SKI DE FOND – La Visma Ski Classics débute aujourd’hui à Livigno. Les organisateurs souhaitent que davantage de femmes participent aux épreuves.

 

Afin d’attirer de plus en plus de femmes, deux nouvelles règles ont été instaurées à la Visma Ski Classics dont le coup d’envoi sera donné aujourd’hui à Livigno, en Italie.

Tout d’abord, toutes les équipes de ski de fond doivent comprendre des skieurs des deux sexes, si elles veulent obtenir une licence Pro Team. Ensuite, la règle selon laquelle les skieurs doivent terminer dans un délai représentant les 20 % du temps du vainqueur s’ils veulent obtenir des points, a été supprimée. 

 

Un dossard vert pour les femmes

Depuis deux ans, le dossard vert (sprint) est également attribué aux dames, ce qui n’était pas le cas avant.

La saison dernière, sur les 232 athlètes enregistrés, on comptait 179 hommes et 53 femmes. Pour les organisateurs, l’ambition est de réduire encore cet écart. « Il y a environ dix ans, il n’y avait qu’une poignée de skieuses qui participaient aux épreuves, et nous sommes bien sûr ravis de franchir la barre des 50  concurrentes, mais cela n’est pas suffisant », plaide David Nilsson, PDG. La suédoise Britta Johansson Norgren, la Tchèque Katerina Smutna, la Polonaise Justyna Kowalczyk, la Japonaise Masako Ishida et la Française Aurélie Dabudyk ont aussi suscité des vocations. 

 

Photo : Visma Ski Classics

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.