Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond

Ski de fond | Lahti : Emil Iversen sauve sa peau

SKI DE FOND – Emil Iversen est bel et bien de retour. En demi-teinte l’hiver dernier, inconstant sur le début de saison, 2021 pourrait bien sourire au fondeur norvégien. Il devance un quadruplé du pays sur le skiathlon de Lahti avec Roethe, Golberg et Krueger. Un retour au plus haut niveau pour lui et pour la nation.

 

Ski de fond : on a retrouvé Emil Iversen

Ce « Où est Emil ? » aura bien duré. Voilà bien longtemps que l’on avait vu le polyvalent fondeur du ski-club de Varden à un tel niveau. Emil Iversen remporte à Lahti le skiathlon. Une épreuve qui semble lui être prédestiné en ces temps, lui qui a glané la médaille d’or sur les championnats nationaux de Trondheim sur la même distance une semaine plus tôt.

Emil Iversen retrouvé, c’est tout un pays qui souffle. Car oui, malgré le gros vivier de talents et de champions en Norvège, le fondeur aux joues rougeâtres est apprécié de tous ou presque. Et pourtant, que ce fut dur pour les suiveurs les plus férus du parcours du champion de Meråker.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

L’hiver dernier, il n’a pu faire mieux qu’une neuvième place au général sans aucune victoire à son actif. Sur ce début de saison, celui qui fait partie des meubles de la sélection norvégienne était quasiment méconnaissable. Tout avait mal commencé à Beitostølen où il terminait 30e du sprint classique avant de boucler avec le 51e temps sur l’individuel classique du lendemain. Il ne sera pas au départ du second individuel.

Et même s’il avait parfaitement réagi à l’ouverture de sa saison avec une troisième place sur le sprint classique de Ruka, les méandres de la confiance l’avaient emporté loin de son niveau et de ses espérances. Sur la coupe norvégienne de Lygna il ne peut faire mieux que 27e du sprint.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Emil Iversen (NOR) – Modica/NordicFocus

 

Seulement voilà. Cet hiver est un hiver de Mondiaux. L’homme est un athlète de grands championnats. Alors, Trondheim marquait le début de la rédemption du grand Iversen. Sur les championnats nationaux il allait chercher deux médailles. Le bronze sur le sprint d’abord, puis, surtout, l’or sur le skiathlon.

L'article continue sous la publicité
pub

Sur la coupe du monde de retour des Norvégiens, Emil Iversen a prouvé à tout un pays mais surtout à ses entraîneurs qu’il n’était pas fini et qu’il fallait encore compter sur lui pour les prochaines échéances.

 

>> Cliquez ici pour revivre la course dans les conditions du direct <<

 

Un quadruplé norvégien pour le retour aux affaires

La domination norvégienne vous avait manquée ? La voilà qui vous frappe de nouveau en plein milieu du visage. Près de deux mois après avoir quitté le circuit coupe du monde, la délégation Norge fêtait son retour à Lahti. Et, à l’instar du triplé côté féminin, les hommes ont brillé. Ils ont même fait mieux. Ils sont tout simplement quatre aux quatre premières places.

Sjur Roethe a une nouvelle fois payé son manque de puissance sur une ligne droite face à Iversen. Comme un peu moins d’une semaine en arrière pour lui sur l’ultime ligne droite de Trondheim où il voyait filer la fusée Emil. Il termine donc deuxième sur le skiathlon de Lahti mais se positionne déjà en vue de conserver son titre mondial dans la discipline à Oberstdorf dans quelques semaines.

L'article continue sous la publicité
pub

 

 

Derrière, la bagarre devait départager Simen Hegstad Krueger et Paal Golberg au sprint. Mais le champion olympique laisse partir le golgoth. La faute à une chute dans le pénultième virage à 180° menant vers le stade. Golberg se hisse donc sur un beau podium.

Mais où est donc passé Alexander Bolshunov ? Le Russe était en vérité bien placé pour gagner. Mais c’était sans compter, lui aussi, sur une chute. Embarqué avec Hans Christer Holund (sixième) avant l’ultime raidard, il doit laisser partir le wagon de tête norvégien et se contenter d’une cinquième place.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Performance à signaler : Friedrich Moch est dixième. L’Allemand de 20 ans s’offre un premier top dix en carrière au terme d’une course rondement menée. Il était dans le groupe Dario Cologna, qui termine lui septième.

 

La vidéo résumé du skiathlon

 

L'article continue sous la publicité
pub

Les classements

Skiathlon de Lahti

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2021/01/résultats-skiathlon-h-lahti.pdf »]

Général

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2021/01/général-h-skiathlon-lahti.pdf »]

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Après des Mondiaux catastrophiques, la Suédoise Linn Svahn entend ne pas rater les prochaines grandes échéances, à commencer par les Jeux olympiques de Pékin.

Ski de fond

L'eD System Bauer Team s'arrête après sept années d'existence. L'équipe managée par la légende tchèque Lukas Bauer aura marqué l'histoire de la Visma Ski...

Ski de fond

10:51. « Ce n’était pas une décision facile, mais j’ai senti qu’il était maintenant temps de tourner une nouvelle page de ma vie. » C’est...

Ski de fond

La fondeuse autrichienne Teresa Stadlober doit participer à trois stages de l'équipe russe.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

Si les leaders du Lager 157 Ski Team resteront les mêmes la saison prochaine, énormément de changements sont à signaler au sein de l'équipe...

Ski de fond

9:20. Tom Mancini passe du bleu de Salomon au jaune de Fischer ! Ce dimanche soir, le fondeur du Revard (Savoie) a effectivement annoncé...

Ski de fond

Il n'y a pas que dans le football ou le cyclisme qu'a lieu un mercato. La Visma Ski Classics voit aussi les fondeurs passer...