Ski de fond : l’ASOP se dote d’une team

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Le ski-club de Oye-et-Pallet, dans le Doubs, a constitué une équipe pour permettre à ses fondeurs jeunes adultes de s’entraîner collectivement.

 

Ski de fond : Pérenniser la pratique du ski

C’est Jean-Marc Monney qui en a eu l’idée. Le président de l’ASOP voulait regrouper les skieurs U17 et plus du ski-club du Haut-Doubs qui ne poursuivent pas le ski de fond dans les groupes régionaux ou nationaux, et leur permettre ainsi de continuer de s’entraîner au sein d’une structure et de disputer des courses.

D’où l’idée de créer un groupe au sein de l’association sportive qui ait sa propre identité tout lui en restant rattaché. « Il ne s’agit aucunement de mettre sur pied une team élite », précise Sacha Devillaz, l’un de ses membres, fondeur et traileur bien connu.

Les fondeurs de la team ASOP Sport et Neige / Salomon s’engagent à participer à quelques populaires du massif jurassien pour apporter une présence supplémentaire du ski-club sur le terrain. Ils vont aussi donner de leur temps aux plus jeunes licenciés pour pérenniser la pratique de cette discipline nordique et la faire aimer aux enfants.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Un groupe de douze skieurs

La team ASOP est constituée à ce jour de douze skieurs âges de vingt à trente ans : Cindy Baverel, Agathe Carrey, Louis Malfroy, Titouan Titouan, Antonin Klainguer, Clément Dornier, Lucas Decourvières, Lilian Querry, Louison Pellegrini, Rémy Piégelin, Simon Rousseau et donc Sacha Devillaz.

 

Ski de fond

Cindy Baverel – Photo : ASOP

 

Ces jeunes adultes s’organisent pour se retrouver ensemble en ayant des plans d’entraînements personnalisés délivrés par Nicolas Bellabouvier. « Malheureusement, à cause de la crise sanitaire et du confinement, la team ne peut plus suivre le programme initial », indique Sacha Devillaz. Elle devait notamment partir en stage au Grand-Bornand début novembre.

Ses fondeurs restent cependant tous en contact et patientent jusqu’à ce qu’ils soient à nouveau autorisés à retrouver leurs skis, si la neige montre le bout de son nez d’ici-là.

 

Photos : ASOP

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.