Ski de fond : l’autre gagnant du Ski Tour

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

SKI DE FOND – La dernière étape du Ski Tour a emmené les fondeurs à Trondheim, la patrie de Johannes Hoesflot Klæbo. Deux jours de courses y ont été organisés en présence d’un très nombreux public. Les athlètes ont aimé cette ferveur populaire et demandent à ce que cette destination devienne régulière.

 

 

Dimanche, Paal Golberg et Therese Johaug ont remporté la première édition du Ski Tour. Mais ils ne sont pas les seuls vainqueurs du jour.

En effet, les deux dernières courses se sont déroulées à Granåsen où sont implantés les tremplins de Trondheim. Avec Holmenkollen à Oslo et le Lysgårds à Lillehammer, la destination norvégienne est connue de tous les sauteurs à ski.

Moins des fondeurs qui ont eu la bonne surprise d’évoluer au milieu de 12 000 spectateurs. Un nombreux public qui a pu voir Maiken Caspersen Falla remporter sa première victoire en coupe du monde depuis longtemps lors du sprint de samedi.

Du coup, la caravane a apprécié l’endroit quand le Ski Tour a lui essuyé de nombreuses critiques.

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Emil Iversen (NOR) –  Thibaut/NordicFocus. 

« C’est beaucoup mieux ici qu’à Lillehammer, a déclaré Emil Iversen à la NRK. Ici, les gens apprécient le ski de fond. »

D’où l’envie d’y revenir plus souvent, voire régulièrement.

 

Klæbo chez lui à Trondheim

Mais si Trondheim vient à s’inviter dans le calendrier de la FIS, ce sera forcément au détriment d’une autre étape. En l’occurence Lillehammer qui n’a plus la cote. « A Lillehammer c’est mort. C’est ennuyeux », juge le Scandinave qui a trouvé sa cible.

« Je suis d’accord avec Emil », abonde son coéquipier Johannes Hoesflot Klæbo, un tantinet chauvin puisque le jeune homme de 23 ans est chez lui à Trondheim.

« Dans l’état actuel des choses, le week-end de Lillehammer n’est pas remis en cause, notamment parce que le ski de fond n’est pas seul concerné. D’autres disciplines s’y déroulent en même temps. C’est le fruit de l’histoire et surtout il y a de bonnes conditions de neige à cette époque de l’année », a répondu Erik Roeste, président de la Fédération norvégienne de ski.

 

Notre dossier Ski Tour :

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.