Ski de fond : le golf, nouveau dada de Johannes Hoesflot Klæbo

Johannes Hoesflot Klaebo, ski de fond, golf
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Johannes Hoesflot Klæbo est un jeune homme hyperactif, toujours en mouvement. Cet été, le meilleur fondeur de la planète s’est mis au golf. Une pratique dans laquelle il prend beaucoup de plaisir.

 

Normalement, Johannes Hoesflot Klæbo ne devrait pas se fracturer les doigts en jouant au golf. C’est que ces derniers mois, la belle gueule du ski de fond norvégien s’est brisée les phalanges en tapant dans un punching-ball et lors d’une partie de basketball. « J’espère avoir choisi un passe-temps qui me permet d’éviter des mésaventures comme les fractures aux doigts, rigole-t-il au micro des reporters de TV 2 Norge, venus à sa rencontre sur le practice du golf de Trondheim. Mon groupe d’amis commence à avoir un bon niveau, alors j’espère que je pourrai éviter de recevoir une balle sur la tête. »

 

Johannes Hoesflot Klaebo, ski de fond, Lenzerheide

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Modica/NordicFocus

 

« On est quasiment devenus accros »

Modeste, le triple champion olympique se décrit comme un manieur modeste de la petite balle alvéolée : « Je ne peux pas dire que je suis bon… Je suis relativement mauvais », balance-t-il dans un sourire. Depuis un mois et demi, Johannes Hoesflot Klæbo s’astreint à jouer très régulièrement, notamment avec des amis. « On est quasiment devenus accros », avoue-t-il. Le 12 juillet, sur Instagram, il postait une série de photos où on le voyait putter sur le golf de Skeikampen, où il possède une cabine, si typique du mode de vie norvégien. Ce week-end, il a partagé une partie avec son compatriote Kristoffer Reitan, joueur professionnel de 22 ans actuel 558e mondial.

Klæbo explique également qu’à un moment où il entre dans un enchaînement de trois hivers de suite avec un grand championnat, le golf est un bon hobby pour couper du ski de fond. « Il ne faut pas être tout le temps focus sur les objectifs de la saison hivernale », décrypte-t-il. « Le golf, c’est une éternelle compétition contre soi-même où il faut essayer de faire mieux que la fois d’avance. C’est ça qui est amusant », termine le champion. Que ce soit avec une petite balle blanche et un fer 5 dans les mains ou dans un océan d’or blanc armé de skis aux pieds, Johannes Hoesflot Klæbo donne toujours le meilleur de lui-même. Avec sourire.

 

 

À lire aussi :

 

Photos : Instagram Johannes Hoesflot Klæbo et Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.