Ski de fond : le Grand Bec avant la fermeture du site de Champagny-le-Haut

SKI NORDIQUE - Un conflit larvé entre un musher et le domaine nordique de Champagny-le Haut a pris des tournures violentes ces derniers jours et risque de déboucher sur la fermeture pure et simple du site savoyard. 
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI NORDIQUE – Un conflit larvé entre un musher et le domaine nordique de Champagny-le Haut va déboucher sur la fermeture du site savoyard… et ce juste après le Marathon du Grand Bec. 

« Nous fermerons le site nordique à la fin du Marathon du Grand-Bec, dimanche 23 février. C’est donc une décision à contre cœur, à contre sens de tout le travail réalisé depuis près de 20 ans pour certains d’entre nous, une décision lourde de conséquences » Le dernier message des pisteurs de Champagny-en-Vanoise sonne comme le glas.

C’est donc un site connu et reconnu en Savoie qui va cesser son activité.

En cause ? Les agissements d’un musher qui ne respecte pas l’arrêté municipal (mis en place dès 1988 et remis au gout du jour en 2002) et qui interdit l’accès au domaine nordique aux personnes non équipées de ski de fond, ou accompagnées d’un animal ou utilisant un engin de déplacement sur neige. A plusieurs reprises, celui-ci aurait donc outrepassé cet arrêté pour emprunter les pistes nordiques. Des agissements répétés depuis bientôt trois hivers, signalés par les pisteurs du domaine et constatés à plusieurs reprises par le maire et les gendarmes.

Le 28 janvier dernier, le maire de la commune, alerté une énième fois par les pisteurs, a décidé de constater une nouvelle fois le délit. En prenant soin de prévenir les gendarmes. A son retour de balade, le musher s’en est pris violemment à l’élu, le frappant au visage, avant de terminer en garde-à-vue.

Les responsables du domaine nordique sont désemparés : « On ne sait plus quoi faire, on a essayé tous les moyens légaux. C’est dangereux pour nous, c’est dangereux pour les clients et on passe notre temps à mettre des filets, à ramasser les crottes, on ne fait plus notre boulot de pisteur », se désole Benoît Souvy, l’un des quatre pisteurs du domaine. Lui aussi a été pris à partie plusieurs fois avec, à la clé, une entorse aux cervicales et un arrêt de travail de 8 jours.

Au delà des pistes de ski de fond, c’est toute une activité qui va disparaître : la tour de glace, les 10 kilomètres de chemins piétons balisés, les pistes de luges, deux restaurants et même une activité de … chiens de traîneaux pratiquée par un autre exploitant respectueux sur une piste dédiée.

Le Marathon du Grand Bec ce dimanche

 

 

Dimanche  se déroulera le Marathon du Grand-Bec. « Edition déjà réussie si on regarde le grand nombre d’inscriptions. Venez profiter de cette belle journée (le soleil est annoncé) », se félicitent les pisteurs. L’épreuve populaire qui organise sa 9e édition est inscrite au calendrier du Marathon Ski Tour.

 

Photos : Site nordique de Champagny-le Haut.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

3 Commentaires

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.