Ski de fond : le grand jour pour Therese Johaug

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

SKI DE FOND – Ce soir, la star du ski de fond norvégienne Therese Johaug va participer aux « Impossible Games ».

 

Du ski de fond à l’athlétisme

Il n’est pas question de ski de fond, mais d’athlétisme. Ce jeudi soir, Therese Johaug est attendue dans le mythique stade Bislett d’Oslo. C’est là, sans public, que vont se dérouler les « Impossible Games ». Un événement qui a survécu à la pandémie de coronavirus.

Elle côtoiera principalement des athlètes scandinaves. A l’exemple du sauteur à la perche suédois Mondo Duplantis qui affrontera Renaud Lavillenie. Le Français n’a pas fait le voyage, il participera à la compétition en différé depuis le jardin de sa maison auvergnate.

 

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Therese Johaug – Therese Johaug Instagram

 

La skieuse, qui a remporté le titre de championne de Norvège du 10 000 mètres l’an dernier, aurait préféré participer à l’Euro d’athlétisme qui devait se tenir, du 25 au 30 août, à Paris.

Depuis la fin de l’hiver, aux journalistes qui l’interrogeait, elle ne cessait de dire son intérêt. « C’est toujours d’actualité », avait d’ailleurs indiqué son manager Jörn Ernst à la NTB en avril dernier.  Mais le rendez-vous a ensuite été annulé.

 

Certaine de gagner

Aux « Impossible Games », Therese Johaug est certaine de gagner. Elle sera seule à prendre le départ. Le défi sera donc ailleurs. C’est le chronomètre qui sera observé par celle qui a dominé la dernière coupe du monde de ski de fond.

 

Therese Johaug, ski de fond, athlétisme

Therese Johaug – Instagram Therese Johaug

 

Elle espère parcourir les 10 km en 31 minutes et 50 secondes. «  Je sais que ça va être difficile », confiait-elle hier à la NRK. Sa couronne, elle l’avait acquise avec un temps de 32‘20”87.

 

« Je ferai de mon mieux pour courir le plus vite possible. »

 

Ces derniers temps, Therese Johaug s’est beaucoup entraînée, comme en témoigne son compte Instagram. Mais rien ne garantit l’exploit. « Je ferai de mon mieux pour courir le plus vite possible et que ce soit 31’50, 32’30 ou 33′, je donnerai ce que je peux pour avoir une bonne expérience », conclut-elle.

 

> Les « Impossible Games » seront diffusés sur la NRK 2 à partir de 19h30 et la NRK 1 à partir de 20h00.

 

Photos : Instagram Therese Johaug.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.