Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique
Johannes Hoesflot Klæbo - Norges Skiforbund

Ski de fond : le « non » de Klæbo qui dérange

SKI DE FOND – Johannes Hoesflot Klæbo ne veut pas se rendre lundi à Oslo pour participer à la journée dédiée aux sponsors de la fédération norvégienne de ski.

 

Ski de fond : Klæbo ne veut pas voyager

Chaque année, les athlètes norvégiens consacrent une journée aux sponsors de la fédération norvégienne de ski. Les marques les prennent en photo, réalisent des vidéos pour les réseaux sociaux et autres canaux de diffusion. Un matériel publicitaire dont elles se serviront les prochains mois. C’est à Oslo que ce rassemblement doit avoir lieu lundi.

Johannes Hoesflot Klæbo a toutefois annoncé qu’il n’y viendrait pas. L’ordre du jour ne pose aucun problème au triple champion olympique. Il conteste le lieu choisi. Il rappelle qu’il est actuellement recommandé de ne pas voyager dans le pays en raison de la propagation du coronavirus. Le skieur ne vit pas dans la capitale, mais à Trondheim. Soit à 7 heures de route. « La santé passe clairement en premier », explique le jeune homme qui prend toutes les précautions pour ne pas tomber malade ou infecter son entourage.

 

L'article continue sous la publicité
pub
Holmenkollen

Hans Christer Holund (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Alexander Bolshunov (RUS) – Modica/NordicFocus

 

Dès que la Covid-19 a touché la Norvège, il est vrai qu’il n’a pas pris la situation à la légère. Ainsi, il n’a pas pris l’avion pour se rendre aux compétitions d’Oslo-Holmenkollen en mars dernier.

Lorsqu’il a participé au Blink Festival à Sandnes, il a choisi de faire le trajet en voiture. Les gestes barrières font également partie de son quotidien. Autour de lui, tout le monde, y compris sa petite amie Pernille qui est étudiante, doit s’y conformer.

« Nous parlons des problèmes internes en interne », a commenté le directeur du ski de fond Espen Bjervig lorsque la NRK lui a demandé un commentaire sur la position de Johannes Hoesflot Klæbo. On imagine aisément que les partenaires de la fédération apprécieront peu devoir se passer de la star.

 

Photos : Norges Skiforbund et Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Anna Shevchenko a été absente lors de trois contrôles antidopage.

Ski de fond

Il y a trois semaines, deux machines élaborées pour détecter les farts fluorés ont été testées à Bruksvallarna, en Suède.

Ski de fond

L'hiver dernier, le Russe Alexey Chervotkin a retrouvé son meilleur niveau. Le partenaire d'entraînement d'Alexander Bolshunov a dès lors envie de briller à Pékin.

Ski de fond

Après des Mondiaux catastrophiques, la Suédoise Linn Svahn entend ne pas rater les prochaines grandes échéances, à commencer par les Jeux olympiques de Pékin.

Ski de fond

L'eD System Bauer Team s'arrête après sept années d'existence. L'équipe managée par la légende tchèque Lukas Bauer aura marqué l'histoire de la Visma Ski...

Ski de fond

10:51. « Ce n’était pas une décision facile, mais j’ai senti qu’il était maintenant temps de tourner une nouvelle page de ma vie. » C’est...

Ski de fond

La fondeuse autrichienne Teresa Stadlober doit participer à trois stages de l'équipe russe.

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.