Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

ski nordique, ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique, coupe du monde, tunnel d'Oberhof, neige

Ski de fond : le plan de bataille des sprinteurs

SKI DE FOND – Les sprinteurs de l’équipe de France de ski de fond vont bientôt rejoindre Prémanon, en attendant de retrouver la neige, à Tignes et/ou Davos. Avant de s’envoler pour la Finlande.

 

Après les Jeux olympiques de Pyeongchang, les sprinteurs de l’équipe de France de ski de fond ont dû souffler un peu. En fait, le travail collectif de Baptiste Gros, Lucas Chanavat, Richard Jouve, Renaud Jay et Clément Arnault a véritablement débuté lors des championnats de France de rollerski en Auvergne.

Entre-temps, Richard Jouve a été opéré du pied. Celui qui le gênait depuis plus d’un an.  « Son intervention était nécessaire », commente Cyril Burdet, son entraîneur. S’en est suivi le temps de la convalescence et de la rééducation à Albertville.

« Il est aujourd’hui dans le rythme des autres », observe le coach. Clément Arnault a, lui, été blessé. Mais il est vite revenu au travail.

L'article continue sous la publicité
pub

 

De Prémanon à Rovaniemi

Voir cette publication sur Instagram

Fin de stage à Sandnes pour le @blinkfestivalen ! Place à un peu de repos ce soir! @salomonnordic @leki.ski.outdoor @blizeyewear @lesmenuires @authentic_nutrition @nordeex_official 📸 @thibaut_baronian

Une publication partagée par Renaud Jay (@renaudjay) le

Dans leur préparation, les athlètes ont connu une plus grande part d’autonomie que les saisons précédentes.

Le groupe a effectué un stage à Sandnes, sous le tunnel d’Oberhof, histoire de retrouver la neige. Il devait la retrouver à Ramsau. Mais le glacier ne le permet pas. Avec les distanceurs, il prendra la direction de Prémanon et du CNSNMM. « Pour une durée indéterminée », indique Cyril Burdet. En fait, tout dépendra de la date à laquelle ses protégés pourront skier à Tignes.

L'article continue sous la publicité
pub

Seule certitude, l’équipe de France profitera, fin octobre, de la piste créée grâce au snowfarming à Davos, en Suisse.

Le 11 novembre, les fondeurs s’envoleront pour Rovaniemi, au nord de la Finlande. Ce sera le temps de la préparation finale, avant le coup d’envoi de la coupe du monde de ski de fond.  Ils seront alors à 10 km du cercle polaire.

 

Photo : Lucas Chanavat

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski de fond

15:01. Ce samedi, les fondeurs finlandais disputaient la dernière course de leur hiver dans le cadre des finales de la coupe de Finlande disputées...

Ski de fond

12:35. Deux semaines avant son mariage avec Anna Zherebyatyeva, Alexander Bolshunov avait annoncé s’aligner sur l’Ugra Ski Marathon, course longue de 50 kilomètres organisée...

Ski de fond

Alexander Bolshunov n'a pas encore fini sa saison. Après les championnats nationaux, au milieu des sollicitations médiatiques, le numéro un mondial va courir samedi...

Ski de fond

07:55. « La covid aura eu raison de la Boarder Line, comme en 2020. » Par un message publié sur les réseaux sociaux, le Team...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce samedi, l'hiver de la Bressaude Delphine Claudel...

Ski de fond

18:02. Au lendemain des relais classique, ce sont les sprinteurs qui étaient sur le pont ce vendredi à Kalix, lieu des championnats de Suède...

Ski de fond

14:02. Quelques jours après l’annonce de la retraite de Petter Eliassen, le Team Ragde Eiendom, managé par les frères Auckland réagit avec le recrutement...

Ski de fond

Ebba Andersson va devoir changer de farteur personnel. Ainsi en a décidé sa fédération. Mais la fondeuse n'est pas d'accord avec cette décision.