Ski de fond : le plan de bataille des sprinteurs

ski nordique, ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique, coupe du monde, tunnel d'Oberhof, neige
Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

SKI DE FOND – Les sprinteurs de l’équipe de France de ski de fond vont bientôt rejoindre Prémanon, en attendant de retrouver la neige, à Tignes et/ou Davos. Avant de s’envoler pour la Finlande.

 

Après les Jeux olympiques de Pyeongchang, les sprinteurs de l’équipe de France de ski de fond ont dû souffler un peu. En fait, le travail collectif de Baptiste Gros, Lucas Chanavat, Richard Jouve, Renaud Jay et Clément Arnault a véritablement débuté lors des championnats de France de rollerski en Auvergne.

Entre-temps, Richard Jouve a été opéré du pied. Celui qui le gênait depuis plus d’un an.  « Son intervention était nécessaire », commente Cyril Burdet, son entraîneur. S’en est suivi le temps de la convalescence et de la rééducation à Albertville.

« Il est aujourd’hui dans le rythme des autres », observe le coach. Clément Arnault a, lui, été blessé. Mais il est vite revenu au travail.

 

De Prémanon à Rovaniemi

Voir cette publication sur Instagram

Fin de stage à Sandnes pour le @blinkfestivalen ! Place à un peu de repos ce soir! @salomonnordic @leki.ski.outdoor @blizeyewear @lesmenuires @authentic_nutrition @nordeex_official 📸 @thibaut_baronian

Une publication partagée par Renaud Jay (@renaudjay) le

Dans leur préparation, les athlètes ont connu une plus grande part d’autonomie que les saisons précédentes.

Le groupe a effectué un stage à Sandnes, sous le tunnel d’Oberhof, histoire de retrouver la neige. Il devait la retrouver à Ramsau. Mais le glacier ne le permet pas. Avec les distanceurs, il prendra la direction de Prémanon et du CNSNMM. « Pour une durée indéterminée », indique Cyril Burdet. En fait, tout dépendra de la date à laquelle ses protégés pourront skier à Tignes.

Seule certitude, l’équipe de France profitera, fin octobre, de la piste créée grâce au snowfarming à Davos, en Suisse.

Le 11 novembre, les fondeurs s’envoleront pour Rovaniemi, au nord de la Finlande. Ce sera le temps de la préparation finale, avant le coup d’envoi de la coupe du monde de ski de fond.  Ils seront alors à 10 km du cercle polaire.

 

Photo : Lucas Chanavat

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.