Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Vincent Vittoz, Hochfilzen, biathlon
Vincent Vittoz (FRA) - Manzoni/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond : le regard de Vincent Vittoz sur le Tour de Ski des Français

SKI DE FOND – La semaine dernière, l’équipe de France de ski de fond a terminé un Tour de Ski historique marqué par les podiums de Delphine Claudel, Richard Jouve et Maurice Manificat, également dans le top 3 du classement général final. Pour Nordic Magazine, Vincent Vittoz, actuel coach des biathlètes et ancien fondeur sacré champion du monde en 2005 à Oberstdorf (Allemagne), revient sur ces incroyables performances.

 

Ski de fond : « Ça va décomplexer l’équipe »

Dimanche dernier, Maurice Manificat, en terminant deuxième du Tour de Ski 2021, a fait sauter un plafond de verre. Premier Français à réaliser une telle performance, le Savoyard est entré dans l’histoire du ski de fond français.

Une performance largement commentée dans le milieu nordique depuis une semaine. Mais il en est un qui n’avait pas encore livré son sentiment sur cet exploit. Il s’agit du Cluse Vincent Vittoz, actuel coach des biathlètes français et ancien fondeur sacré champion du monde de la poursuite un jour béni de 2005 à Oberstdorf (Allemagne).

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Maurice Manificat, ski de fond, Val di Fiemme

Maurice Manificat (FRA) – Modica/NordicFocus

 

« C’est génial ce que Maurice a réalisé, s’enthousiasme le Haut-Savoyard lorsque Nordic Magazine lui demande de commenter ce podium historique. Après deux années un peu difficiles, il doit réellement apprécier de retrouver un tel niveau. Globalement, je pense que c’est un Tour de Ski qui va vraiment faire du bien au fond français avec à la fois la confirmation d’un groupe sprint très fort avec un Richard sur le podium et beaucoup de tops 10, plus les boîtes de Maurice chez les distanceurs. Delphine [Claudel] a aussi réalisé un Tour de Ski incroyable. Ça va décomplexer et mettre encore plus d’ambition à toute l’équipe. »

 

« Il suffisait d’avoir le déclic »

Quand on lui demande si, à son époque, il pensait ce podium possible un jour pour un fondeur français, Vittoz approuve : « On ne se mettait pas de barrières. Il y avait des athlètes réellement capables de le faire, il suffisait d’avoir le déclic. Un peu comme sur les médailles olympiques où ça tournait autour jusqu’au jour où ça a pu s’enclencher. »

 

 

À lire aussi :

 

À écouter :

 

Photos : Nordic Focus.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

11:05. Retraitée du monde du ski de fond depuis le printemps, la Norvégienne Therese Johaug n’a pas pour autant complètement arrêté le sport. Grande...

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, Alexandre Pouyé, nouveau coach des fondeuses féminines de l'équipe de France, revient sur le stage de Tignes (Savoie).

Ski nordique

Les championnats du monde 2023 de para sports d'hiver ne seront pas organisés en Suède au début de l'année prochaine.

Ski nordique

Aujourd'hui entraîneur des Italiens, l'Allemand Markus Cramer milite, dans un entretien à la NRK, pour un retour des athlètes russes. Sans eux, il redoute...

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...