Ski de fond : le rendez-vous de Robin Duvillard #340

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humour et l’humeur du skieur de fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

Le sportif et le déconfinement

De deux semaines en deux semaines,
Il a été maintes fois repoussé,
Mais au final tout de même,
Il est maintenant arrivé…

Si le confinement t’a, au début,
Démoralisé, voire abattu,
Quinze jours de bières et jambon cru,
T’ont rappelé ce que tu as toujours su :
Être gras du bide et bien joufflu,
Pour gagner c’est peine perdue !!

Alors dans ta tête tu as compté,
Que 56 jours à procrastiner,
Feraient de toi un poulpe anémié,
Et qu’il faudra donc s’entraîner…

En bon sportif tu t’es conditionné,
De gros objectifs chaque jour tu t’es fixé,
Le plein tarif sur Zwift même t’as payé,
Pour mettre tarif aux potes dès le 11 mai…

Chaque jour attisait ta frustration,
À pédaler des heures sur ton balcon,
À faire tout plein d’abdos dans ton salon,
À courir 112 fois autour de ta maison,
Mais chaque jour montait ton excitation,
En pensant à la libération…

Dans ton rayon d’un kilomètre,
En course à pied t’étais le maître,
Et sur l’écran de ton home trainer,
Tu te sentais battre le record de l’heure…

Le 11 mai tu t’y voyais déjà,
Affûté comme un chihuahua,
À empocher tous les segments Strava,
Mais ça s’est pas passé comme ça…

Déjà sur le plan météo,
Toi qui te voyait faire le beau,
En sortant avec ton nouveau ptit maillot,
T’es tombé de bien haut,
En comprenant tout penaud,
Que tu pouvais ranger ton vélo…

Puis sur le plan du physique,
Où t’es parti en courant hystérique,
À l’assaut des crêtes et des pics,
En oubliant qu’en deux mois,
Dans les tours autour de chez toi,
Il n’y avait que du plat…
La montée a donc été une torture,
Pas une seconde sans être dans le dur,
Et la descente t’as forcé l’allure,
Pour prendre 6 jours de courbatures !!

Venons en au plan du cerveau,
Où le confinement a sûrement eu sa peau,
Car après 3 jours à pleuvoir à seaux,
T’as craqué et pris ton vélo,
Pour aller bien trop loin et plein pot,
Et finir sur une légendaire hypo !

La nature est ainsi faite,
Et ma foi il faut bien admettre,
Que le sportif a trois grandes facettes :
Le rêveur, des étoiles plein la tête,
Le pro qui analyse et se projette,
Et l’autre qui fait des trucs super bêtes !

La morale c’est qu’après tout
Dans le sport ou n’importe où,
Ces derniers jours parmi vous,
Beaucoup ont dû faire des trucs chelous !
Et que si le confinement peut rendre mou,
Le déconfinement peut lui, rendre fou !

 

L’info très insolite du jour

« Au Canada, il est illégal d’enlever ses pansements en public… »

Juste, est ce que quelqu’un peut m’aider, c’est à partir de 10 personnes le public ou ça commence déjà avant ?

 

À lundi prochain!!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.