Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Que puis-je faire pour vous ?

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,

Ski de fond : le rendez-vous de Robin Duvillard #345

RUBRIQUES – Chaque lundi, l’humour et l’humeur du skieur de fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

Âge d’or versus âge double

Ça y est, le cap est franchi, les tout nouveaux seniors du cru printanier en équipe de France sont donc nés en 2000. Changement de siècle, bim ! Si ils ont aujourd’hui l’âge d’or dans la vie, ils ont surtout exactement la moitié de l’âge du doyen Jean-Marc Gaillard (qui fait la couverture du dernier Nordic Magazine), qu’ils vont donc côtoyer sur le glacier de Tignes cette semaine. Pour la petite histoire, Jean-Marc va célébrer son 400e jour sur le glacier aujourd’hui selon mes estimations, soit environ 10 000 kilomètres parcourus sur la petite boucle qui tourne en rond à 2 700 mètres d’altitude… Comparé à un hamster qui tourne dans sa roue, je sais pas qui ramasse le plus à la fin !!

Mais revenons à nos moutons, ces petits nouveaux n’ont sûrement que peu conscience du fossé générationnel qui les sépare avec l’ancien qui skie à côté d’eux… J’aimerai bien voir leurs têtes quand il va leur raconter qu’à leur âge, soit 20 ans en arrière :

  • Il skiait avec des Ski-Trab (si si c’est une marque qui a existé dans le ski de fond)
  • Il n’y avait pas de rochers sur le glacier de Tignes… (enfin si, un seul, celui sous la gare d’arrivée du funiculaire)
  • Il mettait de la poussette verte sous les skis… (les connaisseurs comprendront !) et aussi, oui, il brossait ses skis à la force des bras et pas avec des brosses électriques… (tous des feignants les jeunes d’aujourd’hui…)
  • Les lunettes Briko aux allures de mouches étaient les lunettes les plus stylées du monde (et de loin!!!)
  • Nos chaussures pesaient le double des leurs aujourd’hui mais qu’elles étaient trop bien quand même…
  • Il gagnait des tonnes de lots sur les courses régionales et nationales, même aussi quand il était pas sur le podium !! (Bon, certains étaient bien kitchs comme le célèbre bonnet en laine à double pompom de la Transju’, mais c’était quand même une époque d’opulence !!)
  • Le skiathlon n’existait pas, mais qu’on courait des poursuites en un jour, avec une course le matin et une poursuite l’après-midi… (idée à la con certes, mais on le faisait oui !)
  • Vincent Vittoz n’avait pas de cheveux blancs à cette époque là (ni moi non plus, mais ça semble plus logique, encore que…)
  • La séance de muscu à Tignes se faisait après un footing d’une heure et 700 mètres de dénivelé… (ben oui, on était des machines c’est tout !! Ou bien on avait pas tout compris ? Possible aussi…)
  • Maurice Manificat sortait de la catégorie minime… (on était vraiment peinard encore !!)
  • Les courses n’étaient jamais annulées pour manque de neige (même dans les Vosges !)
  • Et surtout, qu’il portait déjà exactement la même combinaison du comité Mont blanc sur les courses nationales !! (Promis c’est véridique !!) Vous en connaissez beaucoup des tenues sportives qui ont traversé les âges comme celle-ci ? À part le maillot de l’Ardéchoise en vélo je vois rien d’autre ! Même les Allemands en ski de fond ont fini par changer leurs couleurs il y a deux ans après avoir porté le même modèle de 1983 à 2018 !!

 

L’info très insolite du jour

« En 1982, Larry Walters attacha 45 ballons météo à sa chaise de jardin et grimpa à une altitude de 4 800 mètres… »

L'article continue sous la publicité
pub

Je suis curieux de connaître la suite de l’histoire et savoir comment s’est passée la redescente !

À lundi prochain !!

Cliquez pour commenter cet article

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski nordique, saut à ski, Vu de Norge, Norvège, Biathlon, Ski de fond, Combiné nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine, vol à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Le fondeur star de Suède, Oskar Svensson, a bien failli rater son entrée en piste à Oberstdorf.

Ski de fond

Et si, jeudi midi, la Suède décrochait le titre en sprint ? Ses fondeuses se sont en tout très bien comportées lors des qualifications.

Ski de fond

Jeudi matin, les qualifications du sprint classique ont vu Johannes Hoesflot Klaebo et Johanna Hagstroem signer les meilleurs temps. Trois Français participeront aux finales.

Ski de fond

Andrew Musgrave a bien cru qu'il avait eu le coronavirus sans le savoir. Mais le laboratoire chargé des tests à Oberstdorf a admis avoir...

Ski de fond

Tous les matins de cette première semaine des championnats du monde d'Oberstdorf (Allemagne), la jeune fondeuse libanaise Huguette Fakhry, 21 ans, prend la plume...

Ski de fond

Après les qualifications des courses individuelles disputées ce mercredi matin, les championnats du monde de ski de fond d'Oberstdorf (Allemagne) débutent réellement ce jeudi...

Biathlon

Dans un long entretien accordé à Nordic Magazine, Stéphane Bouthiaux, le directeur du biathlon et du ski de fond à la Fédération française de...

Ski de fond

Jeudi, le Norvégien Johannes Hoesflot Klæbo défendra son titre dans le sprint des Mondiaux d'Oberstdorf. Le Norvégien ne se présente pas en favori.