Ski de fond : le rendez-vous de Robin Duvillard #347

une, rendez-vous, Robin Duvillard, ski de fond, ski, montagne, nordique,
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

RUBRIQUES – Tous les quinze jours, l’humour et l’humeur du skieur de fond du Vercors Robin Duvillard débarquent sur nordicmag.info.

 

La théorie de l’Alternance

Principe ô combien utilisé dans tous les domaines de nos vies, notamment dans le sport, l’alternance se décline sous de nombreuses formes : alternance de charge, alternance d’allure, alternance d’intensité, etc. Depuis deux semaines j’ai instauré l’alternance hebdomadaire de mon RDV afin de me (et de vous) préserver de la monotonie, et depuis hier je peux ajouter une nouvelle forme d’alternance expérimentée:  l’alternance de la douleur !

En effet, je suis parti courir 30 kilomètres à l’assaut du Grand Veymont et, après 2 heures de course, mes deux genoux m’ont lâché, syndrome de l’essuie glace retrouvé, et la balade qui devait durer 4 heures en  a duré 5 heures 30 !! J’ai donc inventé l’alternance de la douleur : 2 minutes de marche sans trop de douleur puis 2 minutes de course avec trop de douleur. Ce concept m’a aidé pendant 10 kilomètres jusqu’à ce que ma limite soit atteinte, et les sept derniers n’ont été qu’un long chemin de croix à marcher à l’allure et la démarche d’un enfant de 4 ans qui porte tout son matos de ski alpin, et où plusieurs révélations me sont parvenues :

  1. J’aime le trail, mais au bout d’un moment, on est d’accord que tout le monde rêve d’avoir un VTT pour rentrer ?
  2. Je crois que je ne ferai jamais un ultra trail de ma vie (ultra trail c’est bien à partir de 30 kilomètres ?)
  3. Mais pourquoi je me suis inscrit à l’UTV… !??
  4. Passer de footings de 45 minutes ces trois dernières semaines à un footing de 5 heures était idiot… Très idiot ! #faitescequejedispascequejefais
  5. C’est quand même con d’avoir le syndrome de l’essuie-glace mais de manquer d’eau en fin de sortie !!
  6. Quand est ce qu’on mange ?
  7. Pourquoi il n’y a pas de distributeurs de Coca-Cola sur les chemins des hauts plateaux du Vercors, il y aurait pourtant pas mal d’argent à se faire !!
  8. Quand je pense aux 92 personnes au sommet du Grand Veymont et aux 986 croisées sur l’ensemble de la balade, je me sens un peu hors-la-loi de ne pas avoir couru avec mon masque…

 

Un 14 juillet pas comme les autres

À bien des égards, au moins pour triois raisons disons, ce 14 juillet qui arrive demain ne sera vraiment pas comme un 14 juillet habituel :

  1. Pas de Tour de France ! Et non, pas d’étape endiablée à commencer le direct à 11h30 après un entraînement matinal, à manger ensuite devant un bon reportage bien populaire sur un couple de passionnés qui suivent le Tour depuis 38 ans dans leur camping car et ont gardé toutes les éditions collectors de la casquette maillot à pois distribuée par la caravane du Tour, enchaîner sur une sieste avec la bave sur le coussin du canapé en écoutant la présentation d’un des châteaux de la Loire par Jean-Paul Ollivier (oui je sais c’est plus lui !), et finir l’étape avec un gros bol de céréales en attendant en mode bien chauvin la victoire d’un Français…
  2. Pas de Tour à Villard-de-Lans !! Surtout, cette année le Tour devait clôturer son étape ‘’nationale’’ à la maison à Villard-de-‘’Lance’’ (souvenirs de 2005…). Mais ce n’est que partie remise au 15 septembre !
  3. Pas de défilé militaire !!! Pour la première fois depuis 2007, je ne vais pas aller défiler à Chamonix avec l’Équipe de France militaire de ski… Si la bonne demi-heure de garde à vous ne va pas spécialement me manquer, soyons honnêtes, je suis tout de même un peu inquiet de savoir si les copains vont arriver à marcher au pas correctement… Quand je pense à certain(e)s énergumènes, j’ai des raisons de douter… Heureusement que mon fidèle compagnon Adrien Théaux sera là pour tenir la baraque !
  4. Pour la première de ce siècle, je suis en vacances au mois de juillet… Je me suis octroyé une coupure de 8 jours pour aller découvrir mon Vercors natal dans sa partie sauvage. Bon au vu de l’état du bonhomme après la première journée, ça risque p’t’être bien de finir en sieste au bord d’une piscine les prochains jours… !!

 

L’info très insolite du jour

« Une personne moyenne dit environ 31 500 mots par jour… »

Sauf en période de Covid où avec le masque il faut répéter 2 fois nos phrases pour être compris, donc 63 000 mots !!

À lundi prochain prochain !!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.