Ski de fond : le Suédois Halfvarsson en pleine tempête

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

SKI DE FOND – Hier, Calle Halfvarsson est rentré en Suède après un séjour très mouvementé aux Canaries. Le fondeur suédois doit courir le sprint de Konnerud.

 

Samedi matin, Calle Halfvarsson n’effectuera pas son retour en coupe du monde de ski de fond. Le Suédois, tout comme les Français, ne participera à l’individuel classique de Lahti, en Finlande.

Mais, d’après le quotidien Expressen, il ne devrait plus tarder à revêtir un dossard. Il prendra en effet le départ des sprints de  Konnerud, lieu des derniers championnats norvégiens, où est déplacée la traditionnelle compétition citadine de Drammen.

 

Il quitte le Ski Tour après une seule course

C’est après sa 45e place lors de la première course du récent Ski Tour qu’il a quitté la piste. L’hiver est compliqué pour le fondeur qui a dû faire face à des soucis de santé. « Ça ne pouvait pas continuer », confie-t-il à nos confrères scandinaves.

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Oestersund, Suède. Calle Halfvarsson (SWE) – Vianney THIBAUT/NordicFocus.

Déçu, il a préféré prendre la poudre d’escampette. Il a pris l’avion, direction l’île espagnole de la Grande Canarie. « J’avais besoin de soleil et d’énergie pour ce qu’il restait de la saison », explique-t-il.

Après un peu de repos, il a chaussé les ski-roues. Il allait pouvoir se ressourcer sans pour autant négliger son entraînement.

 

Du jamais vu depuis 40 ans

Sauf que le deuxième jour, une tempête de sable s’est abattue sur l’archipel situé au large du Maroc. Les vents violents causés par ce phénomène venu du Sahara ont causé de nombreux dégâts. Un incendie s’est déclaré il y a une semaine jour pour jour près du village de Tasarte, brûlant près de 300 hectares et entraînant l’évacuation de 500 personnes. L’aéroport a dû être fermé.

 

 

« Cela fait apparemment quarante ans qu’une telle chose ne s’est pas produite », indique Calle Halfvarsson. 

Conséquence, le skieur a dû rester enfermé dans l’hôtel. « Le soir, nous étions autorisé à sortir pour manger. Mais ce n’était pas une promenade agréable, nous avions du sable dans la bouche et les yeux. »

Le Suédois se console à l’idée qu’il aurait très bien pu loger sur l’île voisine de Tenerife où un cas de coronavirus a été détecté. Ce qui a entraîné la mise en quarantaine de 1000 personnes.

 

Photos : Nordic Focus

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.