Ski de fond : Dario Cologna devant Gaillard sur l’Engadine

SKI DE FOND – Pour cette édition marquée par sa rapidité, le marathon de l’Engadine a été remporté par Dario Cologna quasiment à la maison devant un bon Jean-Marc Gaillard.

 

Ski de fond : Cologna en bon Grison

Au départ, plus de 14 200 fondeurs pour parcourir les 42 kilomètres du marathon de l’Engadine. Dans les plaines du comté des Grisons en Suisse, c’est bien Dario Cologna qui l’emporte au terme d’une course très animée. Le vainqueur du jour succède ainsi au Suisse Roman Furger.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

La légende du ski de fond Suisse devance dimanche le fondeur français, malade aux Mondiaux de Seefeld Jean-Marc Gaillard et le Norvégien Anders Gloersen, quatrième du sprint de Sochi en 2014.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

Maurice Manificat aura tout tenté

 

Il aura fallu attendre le premier sprint après 15 kilomètres pour voir la course se décanter chez les hommes. Et c’est en la personne de Maurice Manificat que le rythme va augmenter. En s’adjugeant le sprint, le fondeur de l’équipe de France va démarrer la course et créer un groupe d’une dizaine de fondeurs à l’avant de la course.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Plus tard, c’est une échappée à huit fondeurs que l’on retrouve avec en son sein ses compatriotes Clément ParisseAdrien Mougel du team Jobstation Rossignol ou encore le régional de l’étape, Dario Cologna.

A 5 kilomètres de l’arrivée, c’est le Norvégien Chris Andre Jespersen qui tente de partir avec les deux Suisses, en vain. Jean-Marc Gaillard qui aura été discret toute la course ramène ses collègues à l’avant et la course se jouera au sprint. Dans l’exercice, c’est bien le Grison, plus stratège et plus puissant qui l’emporte.

Quatre Français dans le top dix

Derrière le géant Suisse Dario Cologna, il y a Jean-Marc Gaillard, premier Français de la course. Au pied du podium, Clément Parisse est battu au jeté de ski par Anders Gloersen. A la sixième place, on retrouve le grand acteur de cette course : Maurice Manificat.

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Adrien Mougel était dans le bon wagon pour se mêler à la bagarre avant un incident de course aussi redouté qu’inattendu : « Je me suis pris en pleine face un gars du team Bon Bank (sic) qui ravitaillait Eliassen. Il a croisé la piste en courant pour lui donner une topette et ne « m’a pas vu » ! On est tombé tout les deux », détaille le fondeur vosgien du team Jobstation Rossignol, auteur d’une grande performance malgré cet accrochage.

Distancés plus tôt que leurs camarades, Adrien Backscheider, Robin Duvillard et Bastien Poirrier terminent dans un groupe à une minute trente de la gagne. Le premier d’entre eux est 16e, le second s’est joué la 19e place à la photo finish et le troisième est 22e. Jules Lapierre est 25e.

Gérard Agnellet qui finit avec un seul bâton, se classe 37e du marathon.

 

Photos : Sandra Åhs- Sivertsen (Wsportsmedia)

2 Comments

  1. Chambellant laurent

    10/03/2019 à 13 h 17 min

    Bonjour Louis
    Avez vous bien suivi ce marathon de l engadine. Robin Duvillard n a jamais fait parti du groupe d échappée. Vérifiez bien la liste d arrivée et la place de tous les français du top 20.

  2. Mathias

    10/03/2019 à 19 h 23 min

    Effectivement il manque un petit français ds le top 15 qui a joué sur le devant de la compétition un bon moment !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.