Ski de fond : l’équipe de France cherche la neige en Norvège

SKI DE FOND – La piste de Beitostølen ne peut plus servir à l’entraînement des équipes, la piste doit être préserver pour les courses FIS. Conséquence, les Français vont déménager.

 
 
 

En début de semaine, l’équipe de France de ski de fond s’est envolée pour la Norvège pour une ultime préparation avant les premières compétitions hivernales. Direction Beitostølen, une station située à l’orée du Parc national de Jotunheimen, dans le district de Valdes, que les tricolores connaissent bien. Sauf que la neige n’est pas au rendez-vous. « C’est pas l’extase, mais on skie », annonce Damien Tarantola sur les réseaux sociaux à son arrivée.

« On s’attendait à des conditions pas terribles mais pas à ce point. Vu que les consignes de la fédération norvégienne sont de préserver à tout prix les épreuves FIS dans une semaine et demi, la station ne dame plus la piste et installe des bâches », complète Maurice Manificat qui a dû se remettre d’une bronchite aiguë après son séjour à Ramsau.

 

Beitostolen

 

« On va donc attendre ou changer nos plans… Ah, le climat ! », enchaîne Robin Duvillard. Les bleus vont en fait déménager ce jeudi. Direction Dombås. C’est la patrie de Tora et Lars Berger, licenciés au club local. « Une piste de 1,8 km est damée, avec une neige de bonne qualité, ce qui devrait nous permettre de travailler décemment pendant une semaine avant de revenir courir les FIS à Beito », décrit le fondeur d’Agy.

 


 
 
Photos : Baptiste Gros et Robin Duvillard.

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.