Ski de fond : l’équipe norvégienne touchée par un norovirus

Ski nordique, ski de fond, biathlon, saut à ski, combiné nordique, Clément Mailler, La Maille, Interview, Nordic Mag, hiver

SKI DE FOND – Cinq athlètes et deux personnes du staff de l’équipe norvégienne actuellement en stage dans le sud du Tyrol sont victimes d’un nanovirus. Elles ont été mis à l’isolement pour restreindre la contagion.

 

L’équipe norvégienne de ski de fond mène actuellement un drôle de combat. En stage à Val Senales, les athlètes tombent malades les uns après les autres. Après Petter Northug et Emil Iversen qui ont été mis à l’isolement il y a quelques jours, c’est au tour de Therese Johaug, Astrid Uhernhold Jacobsen et Mari Eide d’être l’objet de toutes les attentions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

ciao 🇮🇹🙅🏼‍♂️ @ingvildflugstad style 🤘🏼

Une publication partagée par Emil Iversen (@emilivers) le

« Nous ne pouvons pas exclure un norovirus. Les filles sont confinées à l’hôtel », a déclaré le médecin Oeystein Andersen dans un communiqué de presse diffusé dans la semaine. Elles occupent des chambres individuelles.

Selon la NRK, deux personnes du staff seraient également touchées.

« Le plus important est maintenant de limiter le nombre de malades », a déclaré l’entraîneur Arild Monsen à la chaîne de télévision.

Très contagieux

Le nanovirus est extrêmement contagieux. Il se traduit par des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et une diarrhée.

La préparation des athlètes est donc perturbées. Alors même que la saison de ski de fond débutera à Beitostølen le 16 novembre.

 

Photo : Instagram Therese Johaug

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.