Ski de fond : l’équipe suédoise en pleine crise

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – L’équipe de ski de fond suédoise n’en a pas fini avec sa crise. Après le choix de Stina Nilsson de rejoindre le biathlon, d’autres départs sont annoncés.

 

 

Ski de fond : vers de nouveaux départs

La crise dans le ski de fond suédois n’est pas terminée. C’est en tout cas ce qu’indiquent plusieurs médias scandinaves. Samedi dernier, Stina Nilsson, la star de l’équipe féminine, annonçait son départ pour le biathlon. L’information avait fait grand bruit et avait été largement commentée.

 

A lire aussi :

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

 

La jeune femme de 26 ans ne serait pas un cas isolé. « Le départ de Nilsson n’est que la partie visible de l’iceberg », écrivait mardi soir le journal suédois Expressen. Selon notre confrère, au moins deux entraîneurs ont décidé de démissionner et un certain nombre d’athlètes vedettes envisagent de quitter l’équipe nationale. Plus précisément, ce sont trois fondeuses qui seraient sur le départ. Les hommes n’échappent pas aux turbulences puisque les coachs Mattias Nilsson et Fredrik Uusitalo devraient rendre leur tablier.

« Je ne veux rien dire maintenant, vous aurez bientôt plus d’informations », a commenté Mattias Nilsson.

 

Une crise qui n’en finit pas

A l’origine du mécontentement, il y a certes le calendrier et programme d’entraînement. Mercredi matin, la NRK norvégienne faisait remarquer que les fondeuses qui ont le mieux progressé durant l’hiver sont celles qui se sont préparées en marge de la formation fédérale.

Mais le malaise est plus profond… et plus ancien. Les turbulences au sein de l’équipe nationale ont commencé en mars 2019 lorsque le charismatique manager Rikard Grip a soudainement été licencié par le directeur Johan Sares. Celui-ci était à son tour remercié en mai dernier. Depuis le bateau tangue.

Toujours selon Expressen, les deux responsables d’équipe Lars Selin et Karin Ersson ne devraient pas rester à leurs postes. Quid des entraîneurs du groupe dames Magnus Ingesson (également entraîneur personnel de Charlotte Kalla) et Stefan Thomson.

Pour le responsable suédois du ski de fond, les réponses ne devraient pas tarder. « Ma première mission est de nommer un nouveau manager pour l’équipe nationale. La prochaine étape sera de mettre sur pied une organisation dont feront partie les entraîneurs », a indiqué Daniel Faahraeus.

 

Photo : Nordic Focus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.