Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Alexey Chervotkin, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Alexey Chervotkin (RUS) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond : les ambitions retrouvées du Russe Alexey Chervotkin

L’hiver dernier, le Russe Alexey Chervotkin a retrouvé son meilleur niveau. Le partenaire d’entraînement d’Alexander Bolshunov a dès lors envie de briller à Pékin.

Alexey Chervotkin : premier stage le 16 mai en Crimée

Dans quelques jours, plus précisément le 16 mai, Alexey Chervotkin retrouvera le groupe de fondeurs russes qu’entraîne Yuri Borodavko. Le premier stage de l’année se tiendra en Crimée. Il concerne aussi Alexander Bolshunov, Denis Spitsov,  Alexander Terentev, Natalia Nepryaeva, Anastasia Kuleshova, Anna Grukhvina, Yana Kirpichenko et Mariya Istomina.  Le rassemblement durera jusqu’au 3 juin.

Alexey Chervotkin, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Alexey Chervotkin (RUS) – Modica/NordicFocus.

Alors que débute sa préparation, le fondeur de Zykovy a évidemment les Jeux olympiques de Pékin en ligne de mire. « La priorité, bien sûr, est de me qualifier pour le 15 km classique, je voudrais aussi concourir pour une place dans le sprint par équipes », indique le jeune homme de 26 ans qui a déjà gagné plusieurs médailles en relais, avec l’argent aux Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud) et aux championnats du monde de 2017 à Lahti (Finlande) et de 2021 à Oberstdorf (Allemagne).

Alexey Chervotkin, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Alexander Bolshunov (RSF), Artem Maltsev (RSF), Ivan Yakimushkin (RSF), Alexey Chervotkin (RSF) – Modica/NordicFocus.

Pour cela, le skieur sait qu’il ne doit pas rater sa préparation printemps-été-automne. « L’an dernier, J’ai manqué un stage et cela a immédiatement eu des conséquences », note-t-il lors d’un entretien au blog Sur les Skis.  Précisément, il est tombé malade pendant le regroupement à Terskol. « Quand j’ai débarqué au suivant à Malinovka, j’ai vu que les gars travaillaient à des vitesses irréalistes pour moi. Je ne pouvais pas faire la même chose. Et ça a tourné en boucle dans ma tête… », raconte Alexey Chervotkin.

L’athlète a alors pu compter sur Yuri Borodavko, son coach qu’il présente comme un « deuxième père ». « Parfois, il me semble qu’il me connaît mieux que moi-même », confie-t-il.

Pour réussir, il lui faudra aussi être prudent et, par exemple, ne pas provoquer, comme lors de  la mass-start de Val Müstair du 3 janvier dernier, la chute de ses coéquipiers –  Evgeniy Belov et Ivan Yakimushkin – et écoper de trois minutes de pénalité. L’affaire avait en outre mis en lumière les rivalités entre groupes d’entraînement.

Il lui faudra aussi mesurer son effort. Lors du 50 km disputé en Engadine le 14 mars dernier, il était apparu survolté, occupant de longues minutes la pole position, mais il avait terminé à une très modeste 19e place. « Je suis allé de l’avant uniquement parce que c’était inconfortable pour moi de courir dans le peloton. Et la vitesse n’était pas la mienne », explique-t-il.

L'article continue sous la publicité

pub
Alexey Chervotkin, Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Alexey Chervotkin (RUS) – Modica/NordicFocus.

Cet hiver, Alexey Chervotkin a terminé 13e du classement général (11e chez les sprinteurs), juste derrière le Norvégien Emil Iversen. Un an plus tôt, il occupait le 50e rang. En fait, le Russe a retrouvé son meilleur niveau (celui de 2018), après avoir traversé deux saisons compliquées. Entre-temps, il a repris son poids normal. Gagner quatre kilos de masse musculaire ne lui avait pas réussi.

Doit-il aussi imiter en tout point Alexander Bolshunov qu’Alexander Legkov compare à un « moine » tant sa vie d’athlète de haut niveau est entièrement dédiée au ski de fond ? « Je ne sais pas ce qu’il fait pendant l’intersaison, répond Alexey Chervotkin. Peut-être qu’il n’arrête pas du tout de s’entraîner et enchaîne deux séances par jour. Je ne sais pas comment Alexander travaille entre les stages. Lorsqu’il est avec nous, il fait en tout cas la même chose que les autres. »


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Auteur d'un grand hiver 2020/2021, marqué par trois podiums dont deux victoires, le Suédois Oskar Svensson est satisfait de sa dernière de coupe du...

Ski de fond

Féclaz Formation Longue Distance a enchaîné vélo, ski-roues et course à pied au pied du Mont Ventoux.

Ski de fond

Pour continuer sa progression, la Russe Tatiana Sorina, 27 ans, souhaite partager quelques séances d'entraînement en compagnie de Therese Johaug, son modèle.

Ski de fond

Les organisateurs de la Visma Ski Classics viennent de dévoiler le programme de la douzième saison du Pro Tour. Quinze courses rythmeront l'hiver à...

Ski de fond

De nouveau ralenti par des douleurs au tendon d'Achille, Jules Lapierre est en phase de réathlétisation à Albertville (Savoie).

Ski de fond

À la fin du mois d'août, les distanceurs de l'équipe de France de ski de fond se rendront en Suède afin d'y disputer l'Alliansloppet....

Ski de fond

William Poromaa et Frida Karlsson sont en stage ensemble à Tignes.

Ski de fond

Jusqu'au 3 juillet, les Russes vont s'entraîner sous le tunnel de Torsby, en Suède.