Ski de fond : les Belges en route pour Pékin

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND – Ils sont trois à composer l’équipe belge de ski de fond. Thibaut de Marre, Titouan Sérot et Mathis Poutot ont déjà les yeux fixés sur Pékin 2022 où ils espèrent emmener plus d’un représentant. 

 

Ski de fond : trois Belges dans l’équipe

Courir le team sprint lors des Jeux olympiques de Pékin. Voilà l’ambition de l’équipe belge de ski de fond. « Ce rêve semble permis puisqu’aux championnats du monde de Seefeld en 2019, Thibaut et moi avions réalisé la 21e place sur 30 équipes au départ. Une performance encourageante pour la suite », confie Titouan Sérot, le Bruxellois de 20 ans, membre du Team Nordic Panthers et du ski-club de Bozel.

Le groupe est aujourd’hui composé de trois athlètes. Le plus connu est Thibaut de Marre, 22 ans. Le licencié du Ski Amical Méaudrais court sous les couleurs membre du Team Vercors Isère Nordic. Longtemps, il a été le seul représentant de la Belgique sur la planète nordique. Il a participé aux Jeux olympiques de la jeunesse de Lillehammer en 2016, aux championnats du monde de Lahti en 2017 et aux championnats du monde juniors de Goms en 2018. Il a aussi couru l’hiver dernier aux Mondiaux d’Oberswiesenthal.

En février 2019, lors de la course qualificative des Mondiaux de Seefeld, il a offert une belle victoire à la Belgique.

 

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

Titouan Sérot

 

Titouan Sérot et Mathis Poutot, 17 ans, membre du Ski Nordique Oisans,  l’ont rejoint au printemps 2018. « Nous avons chacun au moins un parent d’origine belge », indique le trio qui s’entraîne au quotidien chacun de son côté. « Mais nous nous retrouvons régulièrement pour des rassemblements comme l’an passé au mois de juillet à Spa en Belgique ou lors des championnats de Belgique de ski-roues où nous allons pratiquement tous les ans, précise Titouan Sérot. Ensuite l’hiver nous sommes ensemble pour les courses internationales, OPA Cup et grands rendez-vous comme les championnats du monde seniors ou juniors. »

 

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

Les trois athlètes belges se retrouvent lors de stages ou de compétitions.

 

Oberstdorf sur la route de Thibaut de Marre

L’hiver prochain, Thibaut de Marre a envie de retrouver de meilleures sensations que l’an passé. Il voudrait « claquer quelques bons coups » sur les courses internationales, en particulier lors des championnats du monde d’Oberstdorf. Il tient également à faire bonne figure sur les courses longues distance qu’il disputera avec le team Team Vercors Isère Nordic dont s’occupe désormais Robin Duvillard.

Titouan Sérot va, lui, travailler à améliorer son classement aux points FIS.

 

Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

Mathis Poutot

 

Quant à Mathis Poutot, il entend engranger de l’expérience sur les OPA Cup. Il souhaite également se faire plaisir et réaliser de belles performances sur les courses nationales et régionales.

Pour l’instant, un seul athlète belge peut courir aux JO de 2022 en ski de fond. « Chacun de notre côté, nous rêvons de pouvoir représenter la Belgique », confie Titouan Sérot. Alors, pourquoi pas au moins deux sujets de Philippe de Belgique à Pékin ? La feuille de route est toute tracée pour le groupe. Chacun de ses membres doit réaliser de bons résultats individuels et, pourquoi pas, former une équipe de team sprint.  Ce serait une première historique. Pour y parvenir, les enfants du Plat Pays ont bien l’intention de soulever les montagnes.

 

Photo : Nordic Focus, Titouan Sérot et Instagram Mathis Poutot.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.