Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Sjur Roethe (NOR) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond : les équipes découvrent les pièges d’Oberstdorf

Des températures élevées, une piste difficile : les épreuves de distance nécessiteront de la part des skieurs de l’engagement et de l’attention.

Ski de fond : beaucoup de virages dans la descente

Les athlètes n’auront pas froid championnats du monde d’Oberstdorf. Selon le bulletin météo de la patronne de la Fédération russe de ski de fond (FLGR) Elena Vyalbe, « il fait très chaud, plus de 15 degrés, aucune vague de froid n’est prévue, il ne gèle pas la nuit. Personne n’aime une telle température, à part le public, mais il n’y en aura pas cette année. »

« Les courses vont toutes être à 13 heures. Il va faire très chaud et cela ne va pas beaucoup glisser », confirme Alexandre Rousselet, entraîneur des distances de l’équipe de France à Nordic Magazine. Sans parler de la piste, dure à l’ombre, qui change totalement d’aspect sur les parties ensoleillées.

« Le tracé de la distance, on le connaissait, mais il y a eu quelques changements qui le rende encore plus exigeant », indique par ailleurs le coach tricolore. C’est qu’après une bonne ascension, les fondeurs s’engagent dans une belle descente avec beaucoup de virages. «  Il est important de choisir les bonnes trajectoires pour éviter la pire neige », explique l’expert NRK Fredrik Aukland.

A la télévision norvégienne, le Finlandais Iivo Niskanen et le Norvégien Hans Christer Holund ont eux aussi souligné la nécessité d’être bien concentré sur cette partie très technique du parcours. « Pour nous les Français, je ne pense pas que ce soit un point particulier au niveau de l’engagement. Il y a une part de risque, mais pas plus ici qu’ailleurs », assure néanmoins le Pontissalien.

L'article continue sous la publicité
pub

« Techniquement, il faudra juste lever les jambes plus que d’habitude ! »

Dimanche, lors d’un chrono test auquel ont participé les Français, des Russes sont tout de même tombés. Sergey Ustiugov a chuté dans un virage et s’est blessé au dos et à l’épaule.  Denis Spitsov s’est rapé la peau, Sergey Ardashev a été touché à la lèvre.

Cela ne devrait toutefois pas freiner les ardeurs des skieurs en quête de médailles. « Il ne faut pas en avoir peur, juste avoir conscience que c’est difficile. On va maintenant miser sur la fraîcheur », encourage Alexandre Rousselet.

Il rappelle enfin que les derniers championnats du monde qui se sont déroulés en 2019 à Seefeld avaient également vu le mercure grimper. « Les athlètes le savent et il y en a qui le prennent mieux que d’autres, indique-t-il. Il n’y a donc pas plus de questions à se poser. Techniquement, il faudra juste lever les jambes plus que d’habitude ! ». [rires].

À lire aussi :

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La Fédération française de ski vient de dévoiler la composition de ses groupes nationaux pour l'hiver 2021/2022, marqué par les Jeux olympiques de Pékin...

Ski de fond

14:35. Depuis lundi, les Italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani ainsi que Teresa Stadlober, se trouvent à Ramsau (Autriche) où les fondeurs russes...

Ski de fond

A 30 ans, Juho Mikkonen met fin à sa carrière. Le Finlandais va continuer à entraîner son épouse pour Pékin 2022.

Ski nordique

Le 17 mai, les athlètes nordiques participent à la fête nationale norvégienne.

Ski de fond

La Norvégienne Emilie Fleten, l'une des fondeuses les plus en vue de la Visma Ski Classics, a fait le choix de rejoindre l'équipe de...

Ski de fond

17:39. Depuis ce lundi, le groupe entraîné par le coach Yuri Borodavko a remis l’ouvrage sur le métier à l’occasion du premier stage de...

Ski de fond

Jennifer Lambert, 23 ans, intègre le Team Decathlon Experience après avoir passé un an dans la pépinière du Féclaz Formation Longue Distance.

Ski de fond

En février 2022, une Vasaloppet historique, disputée dans les conditions de 1922, sera organisée entre Sälen et Mora avec 139 chanceux au départ.