Ski de fond : les hésitations de Klæbo

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

SKI DE FOND – La star norvégienne Johannes Hoesflot Klæbo n’a pas encore pris sa décision. Lui qui a l’habitude de passer Noël en famille pourrait rester en Suisse entre les étapes de Davos et Lanzerheide pour s’entraîner en altitude. Les Jeux olympiques de Pékin sont en prendre en compte.

 

Johannes Hoesflot Klæbo fêtera-t-il Noël ? La jeune star du ski de fond de 23 ans, triple médaillé olympique, détenteur du Gros Globe de cristal en 2019 pour la seconde année consécutive, a jusqu’ici toujours passé les fêtes de la Nativité en famille à Trondheim, en Norvège.

Il pourrait en être autrement cette année. Comme ses coéquipiers, il pourrait rester en Suisse, entre l’étape de coupe du monde à Davos, les 14 et 15 décembre, et les premières courses du Tour de Ski dont le coup d’envoi sera donné à Lenzerheide, le 28 décembre.

« J’y ai beaucoup réfléchi et je n’ai pas encore pu trancher », a-t-il confié à nos confrères de NTB, repris par la NRK.

En fait, pour celui qui occupe le sixième rang des skieurs les plus victorieux de tous les temps, il s’agit de savoir s’il participera, ou pas, à un stage dans les Alpes suisses.

Johannes Hoesflot Klæbo pourrait prendre une décision à l’approche des épreuves de Kuusamo/Lillehammer.

On le sait, le Scandinave n’est pas un adepte des entraînements en altitude. Il y a goûté pour la première fois cet à Font-Romeu, en France, l’été dernier. Or, les prochains Jeux olympiques, en 2022, se disputeront à plus de 1 800 mètres. Et ils approchent…

 

Photo : Nordic Focus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.