Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Max Hauke, ski de fond, Seefeld
Max Hauke (AUT) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Ski de fond : les nouvelles confidences de Max Hauke

SKI DE FOND – L’opération Aderlass a marqué les derniers Mondiaux de Seefeld. La police avait mis à jour un vaste réseau de dopage. Personne n’a oublié les images de Max Hauke effectuant une auto-transfusion sanguine. Quatre jours avant Oberstdorf, il s’est confié au quotidien norvégien VG.

Ski de fond : « J’étais complètement paralysé »

Jusqu’au 27 février 2019, Max Hauke est un fondeur inconnu du grand public. Il a tout de même le niveau pour être présent à Seefeld, en Autriche, où se déroulent les championnats du monde de ski nordique. À 26 ans, il ne courra toutefois pas le 15 km devant sa famille et sa petite amie installées dans les gradins. La police vient de l’arrêter, une seringue dans le bras.

« Je me souviens du bruit et de l’apparition d’un policier. Il a demandé :  »Y’a-t-il quelqu’un dans la pièce ? » C’est comme si le temps s’était arrêté », confie aujourd’hui l’ancien skieur à nos confrères de VG alors que les Mondiaux d’Oberstdorf, en Allemagne, vont débuter mercredi prochain.

« C’est comme si le ciel m’était tombé sur la tête », ajoute-t-il. L’Autrichien souligne la peur qui l’a alors envahi. Il dit avoir songé à ses proches, avoir eu le désir de les appeler pour leur demander de quitter le stade qu’il ne rejoindrait jamais.

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Max Hauke (AUT) – Modica/NordicFocus

Il parle encore de « honte », de rêve qui s’est transformé en cauchemar. Mais le pire est encore à venir. Les images de son autotransfusion sanguine sont diffusées dans les médias et les réseaux sociaux. Elles choquent – quand elle n’écœurent pas – tous ceux qui les voient. « J’étais complètement paralysé », se rappelle-t-il.

Depuis trois ans, Max Hauke se dope avec l’aide du Dr Mark Schmidt. Le sport autrichien a été impliqué dans un certain nombre de scandales par le passé et il n’en a pas complètement fini avec les mauvaises pratiques. Le skieur a comme l’impression d’être le dindon de la farce s’il ne franchit pas à son tour la ligne rouge.  Johannes Duerr le met en contact avec le sulfureux médecin allemand, ce que ce dernier nie.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Max Hauke (AUT) – Modica/NordicFocus

Il ne dit rien à personne. En course, il s’assure de ne pas éveiller l’attention avec un trop bon résultat, il lui arrive même de ralentir, comme à Davos (Suisse) en 2017. Un « top 30 » lui suffit. C’est à Seefeld qu’il veut briller. « Je voulais arrêter le dopage après. Mon objectif était d’être dans le top 6 », confesse-t-il. Histoire d’acquérir une petite notoriété sur laquelle s’appuyer après sa carrière d’athlète de haut niveau. « Je le regrette à cause de tout ce qui s’est passé pour la suite », admet-t-il.

Depuis, Max Hauke a été condamné à cinq mois de prison avec sursis, il a été banni pendant quatre années, il a collaboré avec l’Agence mondiale antidopage et l’Agence américaine antidopage (USADA) à qui il a présenté les méthodes qu’il a utilisées. Il dit encore beaucoup skier et a repris ses études pour devenir enseignant.

À lire aussi :

Photos : Nordic Focus.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

19:47. Après le sprint classique chez les juniors la veille, place à l’épreuve des U23 ! Alors que les championnats du monde de ski...

Ski de fond

Retour sur la mass-start classique masculine de la coupe du monde de ski de fond des Rousses (Jura) avec les réactions des Français.

Ski de fond

Revanchard au lendemain de sa défaite en sprint, Johannes Hoesflot Klæbo remporte la mass-start classique de la coupe du monde de ski de fond...

Ski de fond

Les fondeuses tricolores ne sont pas parvenues, ce dimanche, à jouer devant lors de la mass-start classique de la coupe du monde de ski...

Ski de fond

La Suédoise Ebba Andersson était la plus forte ce dimanche midi lors de la mass-start classique féminine de la coupe du monde de ski...

Ski de fond

Sur les pistes exigeantes de la Marcialonga, la Norvégienne Magni Smedaas a réussi à tirer son épingle du jeu à l'occasion de la septième...

Ski de fond

Dans un final haletant, c'est finalement le Suédois Emil Persson qui a été le plus fort sur la Marcialonga, septième étape de la saison...

Ski de fond

Benjamin Daviet et Anthony Chalençon, engagés ce dimanche matin sur le relais open des Mondiaux de para ski de fond d'Östersund (Suède), ne sont...