Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Friedrich Moch, Falun, ski de fond, Nordic Mag, nordicmag
Friedrich Moch (GER) - Vianney THIBAUT/NordicFocus

Ski de fond

Ski de fond : ces jeunes qui peuvent faire mal aux grands de la coupe du monde

Ils ont moins de 23 ans et sont remplis de talents. Sur le circuit coupe du monde, ils feront face aux cadors et auront à cœur de confirmer leurs performances dans les catégories juniors. Nordic Magazine a élaboré une liste pour vous.

Ski de fond : ceux qui pourraient exploser cette saison

L’année dernière, le Cluse Hugo Lapalus et l’Américain Gus Schumacher se sont tenu la dragée haute pour le classement mondial U23. Finalement, ce fut bien le tricolore qui remporta le dossard vert. Le sprinteur Russe Alexander Terentev ou encore le Suédois William Poromaa ont parfois pointé le bout de leur nez.

Hugo Lapalus, ski de fond, Engadine
Hugo Lapalus (FRA) – Modica/NordicFocus

Dans la catégorie féminine, c’est Linn Svahn qui s’était offert le dossard vert devant Helene Marie Fossesholm qui pourra encore le jouer cet hiver. Frida Karlsson suivait, devant Hailey Swirbul et la sprinteuse Johanna Hagstroem.

Mais pour la quarantième édition de la coupe du monde, de nombreux jeunes athlètes auront à cœur de briller face aux cadors, mais aussi en quête de ce dossard vert caractéristique qui signale le meilleur U23 sur le circuit. En voici quelques-uns, non exhaustivement, qui pourraient bien s’illustrer dès cette année dans l’élite.

Friedrich Moch 🇩🇪

En voilà un bébé de l’an 2000. Friedrich Moch n’est déjà pas un inconnu des suiveurs des OPA Cup dans les catégories juniors. Ses batailles avec Jules Chappaz restent encore dans les mémoires. Mais c’est déjà en coupe du monde que le jeune Allemand de 21 ans a fait ses preuves. C’est que le garçon de Memmingen, dans le comté de Souabe, en Bavière, a de la ressource.

Friedrich Moch (GER) – Modica/NordicFocus

Chez les juniors, il comptabilise trois médailles aux Mondiaux : deux en argent à Oberwiesenthal (Allemagne) en 2020 et une en bronze avec le relais à Lahti (Finlande) en 2019. En U23, à Vuokatti (Finlande), en 2021 notamment, il a été chercher une médaille d’argent derrière Hugo Lapalus sur l’individuel skating.

Mais au-delà des catégories jeunes, Friedrich Moch, comme on l’a écrit, est déjà un adepte du circuit A. Et de quelle manière ! Le jeune douanier compte déjà un top 10. C’était sur le skiathlon de Lahti avec une dixième place à seulement 43 secondes d’Emil Iversen, vainqueur ce jour. Le même week-end, sur le relais, il signait le quatrième temps de sa série et bouclait (déjà) la course pour sa nation.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Friedrich Moch, ski de fond, Oberwiesenthal
Friedrich Moch (GER) – Studio2media | Marko Unge

Aux Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne), Friedrich Moch s’est classé vingtième du 50 km et avait, avant cela, encore une fois bouclé le relais allemand avec le troisième temps à quelques secondes de concurrents comme Johannes Hoesflot Klæbo et Alexander Bolshunov.

En bref, l’Allemand devrait, s’il continue sur sa lancée, figurer aux avant-postes à certains moments de l’hiver pour, pourquoi pas, aller chercher un premier top 5.


Haavard Moseby 🇳🇴

Pour certains, le nom de Moseby fait référence au personnage de la série Zack et Cody alors diffusée sur Disney Channel. Blague à part, le Norvégien Haavard Moseby est bel et bien un candidat pour postuler dans l’élite du ski de fond et ce, dans l’équipe la plus forte du monde : la Norvège.

Haavard Moseby, ski de fond, Oberwiesenthal
Haavard Moseby (NOR) – Studio2media | Marko Unger

Toutes proportions gardées, le jeune homme de 22 ans a un profil similaire à celui de l’idole Johannes Hoesflot Klæbo. Il s’aligne à la fois sur des individuels et sur des sprints, où il excelle cependant moins. Dans les catégories jeunes, Moseby a impressionné. Il a conquis deux médailles d’or avec le relais norvégien à Oberwiesenthal (Allemagne) et Vuokatti (Finlande), et une en bronze sur le 30 km des Mondiaux U23 allemands. En junior, en 2019 à Lahti (Finlande), il avait été battu au sprint par Luca del Fabbro et avait dû se contenter de l’argent.

Chez les grands, le fondeur de Kjelsås, une bourgade osloïte, a aussi déjà fait ses preuves. Surtout en cette présaison de la quarantième édition de la coupe du monde. Sur les courses de Beitostølen, Haavard Moseby s’est classé troisième le samedi juste derrière Hans Christer Holund et Emil Iversen, puis quatrième le dimanche lors de la victoire d’Harald Oestberg Amundsen.

Harald Oestberg Amundsen, Haavard Moseby, Sergey Ardashev ski de fond, Oberwiesenthal
Haavard Moseby (NOR), Harald Oestberg Amundsen (NOR), Sergey Ardashev (RUS) – Studio2media | Marko Unger

Le jeune homme a même été adoubé par Petter Northug Jr, que l’on ne présente plus. Nul doute que l’homme d’Oslo (Norvège) aura à cœur de briller sur cette saison particulière, et pourrait tirer son épingle du jeu lorsque ses compatriotes se prépareront pour l’échéance olympique.


Izabela Marcisz 🇵🇱

Elle est tout simplement la protégée d’une certaine Justyna Kowalczyk. La légende polonaise du ski de fond, quadruple vainqueure du globe de cristal, a pris Izabela Marcisz sous son aile et pas pour n’importe quelle raison. À 21 ans, la pensionnaire du SS Przadki Ski, dans l’est de la Pologne, sera déjà la leader de son équipe cet hiver.

Izabela Marcisz, ski de fond, Davos, Nordic Mag, nordicmag
Izabela Marcisz (POL) – Modica/NordicFocus

C’est que la jeune Polonaise aux yeux gris/vert perçants a déjà son palmarès pour elle. Elle est devenue championne du monde à Vuokatti, en Finlande, sur le 10 km libre des Mondiaux U23. L’année d’avant, sur les Mondiaux juniors d’Oberwiesenthal (Allemagne), elle s’était offerte trois médailles en trois courses, deux en argent et une en bronze.

Izabela Marcisz, ski de fond, Oberstdorf, Nordic Mag, nordicmag
Izabela Marcisz (POL) – Vianney THIBAUT/NordicFocus

Sur le circuit coupe du monde, Izabela Marcisz compte cinq top 30, et même six avec sa vingt-neuvième place sur le classement général du Tour de Ski. Son meilleur résultat sur le circuit est une vingtième place sur le temps de la poursuite de Val Müstair (Suisse), sur cette même édition 2021 de la course par étapes.


Veronika Stepanova 🇷🇺

En voilà une qui pourrait bien arriver plus vite que prévu sur la coupe du monde. Veronika Stepanova est loin d’être une inconnue, surtout pour ses adversaires en juniors. La fondeuse russe de 20 ans a déjà participé aux trois dernières éditions des Mondiaux dans la catégorie. À Lahti (Finlande), elle a obtenu l’argent avec le relais. À Oberwiesenthal (Allemagne), elle est revenu bredouille avec une cinquième place sur le relais et une neuvième place sur l’individuel 5 km classique.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Veronika Stepanova (RUS) -Modica/NordicFocus

C’est à Vuokatti (Finlande), en 2021, que la révélation « Nika », son surnom, est confirmée. Elle a ouvert sa compétition avec une quatrième place sur le sprint, mais elle a goûté au podium et même à la victoire juste après. Stepanova a été sacrée sur l’individuel libre de 5 km dans le froid finlandais et, le lendemain, argentée avec le relais mixte russe.

La fondeuse du Kamchatka, région volcanique de l’Extrême-Orient russe, au bord du Pacifique, a déjà couru en coupe du monde. C’était en toute fin de saison, sur l’ultime étape de l’Engadine, en Suisse. Et elle a brillé. Car à seulement 20 ans, elle s’est illustrée sur le 30 km remporté par Heidi Weng, en prenant la vingt-septièmeplace. Une première dans les points pour la souriante russe.

Veronika Stepanova (RUS) – © Modica/NordicFocus

Aux côtés des leaders Yulia Stupak et Natalia Nepryaeva, Veronika « Nika » Stepanova pourrait vite jouer un rôle. Dans le relais, déjà. La jeune pépite russe pourrait même se prendre à rêver de participer aux Jeux olympiques pékinois début février. Le début de saison sera crucial pour celle qui réalise de belles performances en présaison, à Muonio (Finlande) notamment.


D’autres U23 à suivre sur l’hiver…

Voici une liste d’autres jeunes prospects qui pourraient goûter à la coupe du monde cet hiver, voire y performer. À commencer par Hugo Lapalus, tenant du titre du dossard vert et représentant français. Chez les dames, Frida Karlsson pourrait bien être la favorite pour succéder à Linn Svahn.

Mais vous pourrez aussi suivre :

Du côtés des hommes :

  • William Poromaa 🇸🇪
  • Gus Schumacher 🇺🇸
  • Alexander Terentev 🇷🇺
  • Iver Tildheim Andersen 🇳🇴
  • Johan Herbert 🇸🇪
  • Leo Johansson 🇸🇪
  • Jon Rolf Skamo Hope 🇳🇴
  • Davide Graz 🇮🇹
  • Niilo Moilanen 🇫🇮

Du côtés des dames :

  • Anastasiya Faleeva 🇷🇺
  • Tereza Beranova 🇨🇿
  • Monika Skinder 🇵🇱
  • Lisa Lohmann 🇩🇪
  • Hedda Oestberg Amundsen 🇳🇴
  • Margrethe Bergane 🇳🇴
  • Louise Lindstroem 🇸🇪
  • Sophia Laukli 🇺🇸
  • Flora Dolci 🇫🇷

Cliquez ici pour découvrir le programme complet de la coupe du monde de ski de fond 2021-2022


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Evolène
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Iivo Niskanen s'est imposé, à domicile à Ruka (Finlande) sur l'individuel classique, première étape de la coupe du monde 2021/2022 de ski de fond.

Ski de fond

Après les féminines, c'était au tour des hommes de s'élancer sur les qualifications du sprint skate des courses FIS de Santa Caterina (Italie).

Ski de fond

L'équipe de France de ski de fond s'est donnée rendez-vous en nombre sur les pistes italiennes pour la première compétition internationale de l'hiver.

Biathlon

Ce samedi, la coupe du monde de biathlon se lance à Östersund (Suède) où un individuel est au programme.

Combiné nordique

10:08 Coup de tonnerre sur Ruka ! Le meilleur combiné de la planète et vainqueur de la première compétition de coupe du monde hier,...

Ski de fond

Suivez et commentez, avec Nordic Magazine, l'individuel classique hommes de Ruka (Finlande), lieu de la première étape de la coupe du monde 2021/2022 de...

Ski de fond

Samedi, dans le sprint classique de Ruka, Johannes Hoesflot Klæbo a été pris à son propre piège par un jeune Russe, Alexander Terentev.

Ski de fond

Richard Jouve, quatrième du sprint classique de Ruka (Finlande) vendredi, pour le premier rendez-vous de la saison de coupe du monde de ski de...